Ndong Sima appelle au rassemblement des forces patriotiques

C’est à la faveur d’une conférence de presse qu’il a animé le samedi 23 septembre, à la Chambre de commerce de Libreville que l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016, Raymond Ndong Sima a abordé la situation de blocage que traverse le pays depuis plus d’un an. A cette effet, il a lancé un appel à la constitution une troisième voie, au dualisme de forces politiques majorité et opposition observé dans l’échiquier politique gabonais.

Après avoir dressé un tableau sombre du déroulement du scrutin présidentiel de l’an passé et l’attitude affiché par le camp du président Ali Bongo et par celui de la Coalition pour la nouvelle République chapeauté par Jean Ping, il a estimé qu’il était temps de proposer une nouvelle offre politique au peuple gabonais.

A cette effet, il a invité «tous ceux et toutes celles qui souhaitent préparer de façon rigoureuse une offre politique sérieuse et crédible pour les prochaines échéances» à se joindre à lui «pour construire un nouveau parti politique qui travaillera sérieusement à l’élaboration de solutions solides en phase avec les aspirations de la population et ouvert au débat contradictoire».

Au delà de la création de ce nouvel ensemble qu’il appelle de tous ses voeux, il a esquissé un certain nombre de solution qui devrait constituer le caneva de ce regroupement. «Il est essentiel : de réformer en profondeur notre appareil judiciaire pour en accroître l’efficacité; réduire la taille de l’Etat pour dégager des économies budgétaires; de rétablir les équilibres macroéconomiques nécessaires à une croissance durable; de définir et préserver les bases de la solidarité nationale; d’accroître notre intégration dans la sous région»; a t-il indiqué.