lundi,26 juillet 2021
AccueilDerniers articlesNdendé: un couple de trafiquants de cannabis aux arrêts

Ndendé: un couple de trafiquants de cannabis aux arrêts

Ecouter cet article

Tel le célèbre couple de gangsters « Bonnie et Clyde », Emery Moulomba, Gabonais de 46 ans, et Gloria Mounganga-Mabo, sa compagne congolaise de 31 ans, avaient décidé de s’en sortir en se servant de l’illicite. Mais, leur course a été stoppée par les limiers de la brigade de gendarmerie de Ndendé le dimanche 7 mars dernier en possession de plusieurs ballots de chanvre indien, rapporte le quotidien L’Union.

Le couple de présumés malfrats serait connu des services judiciaires comme récidiviste. Emery Moulomba et Gloria Mounganga-Mabo seraient même des barons dans le domaine de la vente en gros et en détail de cannabis. Les informateurs révèlent qu’ils se ravitailleraient à Mabanda, une localité de la province de la Nyanga, frontalière du Congo. 

Comme à leur habitude, le couple est assuré que leur cargaison arrivera à bon port en suivant le circuit tracé. Lequel consiste à embarquer dans un camion de fortune, d’en descendre avant le poste de contrôle et d’être récupéré, une fois l’obstacle dépassé. Un stratagème soigneusement préparé qui fonctionnait assurément.

Mais comme le rappelle un célèbre adage africain, « 99 jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire ». Pour preuve,  le dimanche 7 mars dernier, alors qu’ils s’apprêtaient à faire transiter leur marchandise interdite, un agent décide de fouiller le sac de feuilles servant à amarrer le manioc. Grande est sa surprise quand il y déniche une importante quantité de cannabis emballée en ballots.

La valeur marchande dudit produit est estimée à un peu plus de 3,5 millions FCFA. Interpellée, Gloria Mounganga-Mabo est sommée d’attirer son compagnon, Emery Moulomba qui l’attendait comme d’habitude après le barrage soit au village Mbadi dans le département de la Dola. Elle s’y soumettra et les limiers mettront la main sur ce dernier. Tous deux ont été gardés à vue à la brigade de Ndendé. Ils devraient être déférés devant le parquet ce vendredi 12 mars au terme d’une enquête préliminaire concluante.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )