Ndemezo’o Obiang parachuté au CES

© DCP

Au titre des nominations intervenues ce lundi 21 août 2017, Ali Bongo a procédé à la désignation des différents présidents des institutions constitutionnelles, notamment celui du Conseil national de la démocratie, mais aussi du Conseil économique et social.

Ainsi, c’est par décret n° 249 du Président de la République, Chef de l’Etat, qu’est nommé Président du Conseil Economique et Social, le président du parti Démocratie nouvelle (DN), René Ndemezo’o Obiang.

Ce dernier succède donc à la présidence du Conseil économique et social (CES), Georgette Koko qui avait été nommée en mars 2016 à ce poste. Elue sénatrice de la commune de Makokou lors des dernières élections sénatoriales de 2014, avant sa nomination au CES elle occupait le poste de deuxième vice-présidente du Sénat.

Georgette Koko quitte cette institution alors que celle-ci traverse une crise sans précédent, due notamment au non paiement des salaires des agents de l’organe. On se souviendra d’ailleurs qu’elle en était venue aux mains avec la vice présidente courant mai. Réné Ndemezo’o devra donc dès sa prise de fonction faire face à une situation quelque peu délicate.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire