Musique : décès de Kacky Disco à Bongolo dans le sud du Gabon

Kacky Disco, le militaire à la guitare endiablée s'en est allé © Gabonreview

L’artiste Kacky Disco, le commandant en chef de l’Oriengo est décédé ce dimanche 3 septembre 2017 à l’hôpital de Bongolo dans la Commune de Lébamba, sa ville  natale à l’âge de 53 ans. Les véritables raisons du décès ne sont pas encore connues.

Né le 5 août 1964 à Boussombi un village du département de la Louetsi Wano (Lébamba),  Kacky Disco, Biyamba Antoine de son vrai nom était un guitariste, chanteur, compositeur et militaire. Passionné de musique, il fait la promotion au début des années 2000 de la danse Oriengo dont il en devient le King et le catalyseur.

L’artiste qui laisse derrière lui une riche discographie estimait qu’il jouait du Maniexe Mode et de l’Ikoda, un genre de zouk local également appelé Bol. La fusion de ces deux rythmes donne le Matsuaka-Matsuaka dont il était le précurseur.

Ses fans se rappelleront «Petit Model» (ci-dessous), titre sur lequel il avait lancé l’ «oriengo», ce rythme qui a fait son succès au Gabon et au-delà de ses frontières.

Laissez votre avis