vendredi,17 septembre 2021
AccueilDerniers articlesMoyen-Ogooué: le FC Lewa demande l'annulation des élections prévues le 25 septembre...

Moyen-Ogooué: le FC Lewa demande l’annulation des élections prévues le 25 septembre 2021

Ecouter cet article

Alors que l’élection à ligue de football du Moyen-Ogooué (LFMO) pointe à l’horizon, les acteurs du sport roi dans ladite province ont décidé de lever les boucliers contre le Bureau directeur. Pour Fidèle Lembou, secrétaire général du Football club Lewa, les échéances électorales « ne doivent pas se tenir sans l’organisation préalable d’une Assemblée générale ordinaire » et ce, conformément à l’article 27 des statuts de leur ligue. 

C’est par le biais d’une correspondance adressée au président de la commission électorale de la Ligue de football du Moyen-Ogooué que le Secrétaire général du FC Lewa a tenu à contester et dénoncer la tenue prochaine des élections au sein de cette ligue provinciale. S’appuyant sur les textes en vigueur notamment les statuts de la LFMO. « Assemblée générale ordinaire est tenue une fois par an avant le 31 décembre », est-il indiqué.

Pourtant, le Bureau directeur de cette ligue a délibérément annoncé un chronogramme en foulant aux pieds les dispositions réglementaires. Toute chose qui a poussé Fidèle Lembou à dénoncer un passage en force. Pour ce dernier, « les élections prévues le 25 septembre prochain ne doivent se tenir sans l’organisation préalable d’une Assemblée générale ordinaire », a précisé le Secrétaire général de FC Lewa.

Une situation des plus inquiétantes qui vient dépeindre davantage le mal-être au sein de l’univers footballistique dans notre pays. Après la Ligue de football de l’Estuaire (LFE) où du rififi a été décrié par le président de l’Association nationale des arbitres de football du Gabon (ANAFG) mais aussi par des candidats, en l’occurrence Christian Mouity et Paul Ulrich Kessany.  Ces derniers ont déploré le manque de transparence et le dépassement de fonctions des organisateurs de ces élections. Des griefs similaires à ceux portés par les dirigeants de FC Lewa. Autant dire que le mal est général.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop