mardi,14 juillet 2020
Accueil Derniers articles Moukagni Iwangou: «l’enseignement à distance devient impératif»

Moukagni Iwangou: «l’enseignement à distance devient impératif»

C’est au cours d’une réunion qu’il a présidée ce mercredi 27 mai 2020 avec les responsables des universités et grandes écoles que le ministre de l’Enseignement supérieur Jean de Dieu Moukagni Iwangou a tenu à aborder les modalités d’une éventuelle reprise des cours, suspendus à la suite de la crise sanitaire liée à la propagation de la Covid-19. À l’issue de cette rencontre ce dernier a relevé que dans ce contexte de crise, l’enseignement à distance semblait l’une des meilleures alternatives pour assurer la poursuite de l’année académique.  

Global Media Time Gifpx

On le sait, la pandémie de coronavirus a profondément bouleversé cette année académique à telle enseigne que bon nombre d’observateurs sont pessimistes quant à son achèvement. Une vision non partagée par le ministre de tutelle Jean De Dieu Moukagni Iwangou qui continue de croire à un possible sauvetage. Pour ce faire le membre du gouvernement s’est concerté le mercredi 27 mai 2020 avec les responsables des universités et grandes écoles du Gabon. 

Cette rencontre qui s’est déroulée au sein de l’auditorium de l’institut Universitaire des sciences de l’organisation (IUSO) a été axée sur la recherche de solutions pour la poursuite de l’année académique. Ainsi, le ministre de l’Enseignement supérieur a souligné que « l’enseignement à distance devient impératif pour nous permettre de régler à la fois la question de la surpopulation de nos facultés et grandes écoles et l’obligation que nous devons absolument observer de la distance entre les acteurs ». 

Par ailleurs, le membre du gouvernement a demandé un état d’avancement de cours pour chaque université et grande école. Il en ressort des responsables desdits établissements que tous les cours tendaient à leurs fin notamment à l’Institut universitaire des sciences de l’organisation (IUSO) et l’Institut national des sciences de gestion (INSG). Quant à l’université Omar Bongo (UOB) rien ne semble décoller. Seulement, une telle mesure est difficilement applicable quand on sait que tous les étudiants ne sont pas nécessairement dotés de l’outil informatique et reliés à un réseau internet à domicile.  

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt