mercredi,20 janvier 2021
Accueil Derniers articles Mouila: un quadragénaire violait sa propre fille d’à peine 10 ans pendant...

Mouila: un quadragénaire violait sa propre fille d’à peine 10 ans pendant 3 ans

Marc Mavoungou, un compatriote âgé de 40 ans, est actuellement en détention préventive à la prison centrale de Mouila chef-lieu de la province de la Ngounié. Ce dernier a été inculpé pour inceste et viol sur mineure de moins de 15 ans sur sa propre fille depuis l’âge de 10 ans. Aujourd’hui âgé de 13 ans, la victime se serait confiée à sa grand-mère qui aurait tenté de dissimuler l’affaire en demandant le retrait de la plainte.

Homme sans souci, sociable et pieux dans l’église, Marc Mavoungou est pourtant aujourd’hui au cœur d’une affaire qui défraie la chronique à Mouila dans la Ngounié. En effet, ce quadragénaire entretiendrait des rapports sexuels avec sa propre fille dont il avait obtenu la garde après la rupture d’avec sa mère. Le compatriote, par ailleurs maçon reconnu dans la contrée, aurait commencé à abuser de sa fille alors qu’elle n’avait que 10 ans. 

Pour la contraindre à garder le silence, Marc Mavoungou lui aurait proféré des menaces de mort. Seulement, plus le temps passait, plus l’image de son cher géniteur sur elle la hantait. C’est alors qu’elle décide de se confier à sa grand-mère paternelle. En réaction, cette dernière lui suggère d’être obéissante aux injonctions données par son père. Une réponse des plus surprenantes venant d’une mère de famille.

Le pot-aux-roses a été découvert au mois de mars 2020. Mais en raison d’un compromis qui aurait été trouvé en interne, les velléités de poursuites s’estompent. Ce n’est que récemment que la génitrice, informée de la grave affaire, décide de saisir l’antenne provinciale de la Police judiciaire (PJ). Dans la foulée, une plainte sera déposée à l’encontre de son ancien compagnon. Apprend-t-on, que son ancienne belle-mère aurait encore tenté de faire obstruction.

Une vaine tentative puisque Marc Mavoungou sera bel et bien interpellé par les policiers. Dos au mur et rattrapé par les affres de sa conscience, le présumé père incestueux reconnaîtra l’entièreté des accusations. Il n’en faudra pas plus pour qu’il soit déféré devant le parquet de Mouila où il a été inculpé pour inceste et viol sur mineure de moins de 15 ans par le juge d’instruction. Placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de la localité, ce dernier attendra patiemment d’être jugé.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion