jeudi,7 juillet 2022
AccueilDerniers articlesMouila: le représentant de la communauté camerounaise condamné à 3 mois de...

Mouila: le représentant de la communauté camerounaise condamné à 3 mois de prison pour injures publiques

Ecouter cet article

Valentin Tamafort, président de la communauté camerounaise de la province de la Ngounié a récemment été condamné à 3 mois d’emprisonnement dont 2 avec sursis par le tribunal de première instance de Mouila. Ce dernier avait été inculpé le jeudi 21 avril dernier puis écroué à la maison d’arrêt de la localité pour injures publiques et propos discourtois et désobligeants envers un agent de forces de sécurité avec qui il aurait eu une joute verbale, rapporte le site Top infos Gabon.

Les faits se seraient déroulés au mois d’avril dans un des débits de boissons  de la ville de Mouila. Ce jour-là, Valentin Tamafort, accompagné d’un de ses amis et d’une femme se serait rendu dans un snack afin d’y passer du bon temps. Une fois sur place, une jeune fille obstruant le passage, aurait empêché le groupe d’entrer. Une situation qui aurait provoqué le courroux du ressortissant camerounais, lequel en serait venu aux poings en assénant des coups à l’indélicate.

Informé de la situation, un agent des forces de l’ordre se trouvant lui aussi dans la structure se serait rapproché de Valentin Tamafort afin de savoir ce qui l’aurait poussé à lever la main sur la jeune fille. Une demande qui n’aurait pas été du goût du président de la communauté camerounaise, lequel se serait également pris verbalement à l’agent en indiquant qu’ils n’étaient pas logés à la même enseigne et « qu’il n’avait pas à traiter avec lui, mais plutôt avec sa hiérarchie ».

Convoqué à de nombreuses reprises au poste de police, Valentin Tamafort, ne s’y serait pas présenté. Ce dernier aurait même procédé à la destruction desdites convocations. Une situation pour laquelle les autorités judiciaires de Mouila, excédées, l’auraient  interpellé puis placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt locale. A la barre, ce dernier a été reconnu coupable d’injures publiques et condamné à 3 mois d’emprisonnement dont 2 avec sursis. Une condamnation assortie d’une amende de 200 000 FCFA. 

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x