Mouila: Jean Norbert Diramba élu maire grâce au PDG

Jean Norbert Diramba © D.R/GMT

Le dimanche 3 janvier dernier, s’est tenue l’élection du premier citoyen de la commune de Mouila à l’instar des autres villes du pays. A l’issue de ce vote, le candidat de Les Démocrates (LD) Jean Norbert Diramba a été élu de justesse face à son allié d’hier Serge Maurice Mabiala par ailleurs secrétaire général adjoint du Rassemblement héritage et modernité (RHM).  



Alors qu’ils étaient liés par accord politique scellé au second tour des législatives d’octobre dernier, Jean Norbert Diramba et Serge Maurice Mabiala se sont tous deux finalement portés candidats à la présidence du Conseil municipal de Mouila.  Et c’est seulement avec un écart d’une voix, que le premier a été élu édile du chef-lieu de la province de la Ngounié avec 17 voix contre 16.

La victoire au forceps du nouvel édile de la commune de Mouila est due à un accord de circonstance entre le candidat de Les Démocrates, le Parti démocratique gabonais (PDG) et les Sociaux démocrates du Gabon (SDG). Jean Norbert Diramba aurait à en croire ces sources «  perdu 6 voix » de conseillers municipaux membres du parti de « masse » malgré l’accord qu’ils avaient passé avec lui.

Des arrangements pourtant fortement démentis en fin de semaine dernière par Guy Nzouba Ndama, lors d’un entretien avec la rédaction de Gabon Media Time. « Il n’y a pas d’accord à Mouila entre le PDG et Les Démocrates », confiait-il avant de préciser qu’un accord n’avait été signé qu’avec RHM, formation politique qui a elle aussi présenté son candidat à la mairie de Mouila.

L’accord de circonstance avec le PDG et le SDG à travers lequel Jean Norbert Diramba a été élu maire de Mouila survivra-t-il aux prochaines élections partielles au premier siège de cette localité ? Le nouvel édile de Mouila et son parti soutiendront-ils Léon Nzouba ou Serge Maurice Mabiala ?

Au regard des tractions et des trahisons de ce dimanche 3 février 2019, tout porte à croire que l’alliance scellée entre le RHM et LD a volé en éclat au prix d’un retour de Jean Norbert Diramba aux côtés du PDG peut-être avec l’espoir de briguer et obtenir le poste de sénateur et de céder celui d’édile de Mouila au Parti démocratique gabonais.  

Laissez votre commentaire