samedi,24 septembre 2022
AccueilDerniers articlesMouila: il viole une mineure après l’avoir appâté avec 3 000 FCFA

Mouila: il viole une mineure après l’avoir appâté avec 3 000 FCFA

Ecouter cet article

La recrudescence des cas de viol n’a de cesse de susciter des preoccupations dans la société. Le dernier fait en date est celui de Julien Biveghe, compatriote âgé de 34 ans et employé dans une structure de BTP qui aurait agressé sexuellement R.M.M en échange de la somme de 3 000 FCFA, au quartier Bavanga dans le 2ème arrondissement de la commune de Mouila dans la nuit du mercredi 26 janvier dernier. La victime, âgée de 13 ans, est la fille de son voisin, qui a soumis l’affaire aux services judiciaires de la localité.

Les faits remonteraient au jeudi 30 décembre 2021 selon le quotidien L’Union. Ce jour-là, R.M.M aurait demandé 3 000 FCFA à sa mère afin de se faire belle, mais la génitrice aurait indiqué n’avoir pas d’argent. Suivant la conversation, Julien Biveghe aurait décidé de remettre à la jeune fille cette somme. Ainsi, aux environs de 19h, il l’aurait embarquée dans son véhicule et se serait rendu loin du domicile familial. Parvenu à une ruelle non éclairée, il aurait contraint la jeune fille à avoir des rapports sexuels non protégés. Une fois sa libido assouvie, il lui aurait remis l’argent promis plus tôt dans la journée.

Près d’un mois après, le 26 janvier 2022, le présumé violeur aurait une fois de plus voulu passer à l’acte. Il aurait ainsi entraîné la jeune fille derrière son domicile afin d’y assouvir sa libido. La jeune R.M.M va y opposer une farouche résistance et fort heureusement Julien Biveghe sera pris en flagrant délit de tentative de viol par les parents de la victime. Un des oncles aurait aussitôt porté l’affaire auprès des services judiciaires. Sentant l’étau se resserrer autour de lui, l’homme se serait réfugié du côté de LIbreville. Mais c’était sans compter sur la détermination des agents de la Sûreté urbaine du commissariat qui finiront par l’interpeller.

Lors de son interrogatoire, le présumé violeur aurait nié les faits en indiquant « avoir usé de son doigt sans pénétrer la jeune fille ». Une version des faits réfutée par les preuves qui confirment la thèse du viol et pour lequel il sera présenté devant le procureur de la République qui l’aurait placé en détention pour présomption de viol sur mineure de moins de 15 ans. Il risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle et une amende de 50 millions de FCFA au plus, conformément aux dispositions de l’article 36 du nouveau code pénal.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x