mardi,3 août 2021
AccueilDerniers articlesMouila: il écope de 11 ans de prison pour viol sur mineur...

Mouila: il écope de 11 ans de prison pour viol sur mineur de 11 ans

Ecouter cet article

Nzaligniama-Guibouanga, Gabonais de 26 ans a comparu récemment devant la cour criminelle de Mouila pour des faits de viol sur mineure de moins de 15 ans qui se seraient déroulés en 2019. Chef d’accusation pour lequel le détenu a été reconnu coupable et condamné à 11 ans de réclusion criminelle et une amende de 5 millions.

Selon le quotidien L’Union, les faits se seraient déroulés au matin du 6 septembre 2019 à Mouila. Ce jour-là, Ulrich Privat Nzaligniama-Guibouanga qui a 24 ans au moment des faits sort d’une beuverie entre potes. Le jeune homme qui a un petit creux veut réchauffer de la nourriture mais comme il n’a pas d’allumettes, il décide de rentrer dans la chambre de ses voisins absents, où dort sa victime, la petite M.I.B âgée de 13 ans. 

Une fois dans la chambre, le jeune homme qui voulait des allumettes à la base, jette son dévolu sur la jeune fille. Il commence par lui faire des attouchements, la déshabille et assouvit sa libido. Peu de temps après, M.I.B se confie à la concubine de son bourreau sur ce qu’elle a vécu. Cette dernière exige de la jeune fille de 13 ans de n’en parler à personne. Fort heureusement, la famille de la victime mise au courant, une plainte sera déposée contre le violeur présumé.

A la barre, Ulrich Privat Nzaligniama-Guibouanga, a reconnu les faits qui lui sont reprochés. « J’avais beaucoup bu ce jour-là », a-t-il déclaré devant des magistrats effarés. Au cours des débats contradictoires, le procureur général n’a eu aucun mal à relever les trois éléments constitutifs du viol et a requis une peine de 30 ans et 30 millions d’amende. Me Thierry Nguia, avocat de la défense a quant à lui sollicité des larges circonstances atténuantes « Mon client est victime d’une société gabonaise en décadence, la Cour doit donc juger tous les aspects sociétaux et environnementaux » a-t-il souligné. 

Un réquisitoire pas du tout du goût de la Cour, laquelle a déclaré l’accusé coupable de viol sur mineure de moins de 15 ans. Ainsi, Ulrich Privat Nzaligniama-Guibouanga a été condamné à 11 ans de réclusion criminelle et une amende de 5 millions de Fcfa. Le père de la victime s’étant porté partie civile, recevra la somme d’un million de francs en guise de dédommagement.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales