Mouila: Barro Chambrier et Zacharie Myboto en VRP de l’accord politique RHM-UN

Alexandre Barro Chambrier et Zacharie Myboto affichent leur unité à Mouila © D.R

Après l’étape de Tchibanga dans la province de la Nyanga, la délégation composée de l’Union nationale (UN) et du Rassemblement héritage et modernité (RHM), membres de la Coalition nouvelle république(CNR) s’est rendue le 14 septembre dernier, dans la province de la Ngounié. Récemment coalisés pour participer aux élections législatives et locales prochaines, les responsables des deux formations politiques ont procédé à la présentation de leur porte étendard.

C’est conduit par le président de l’UN  Zacharie Myboto, d’Alexandre Barro Chambrier du RHM et de l’ancien premier ministre Casimir Oye Mba que la délégation de la coalition a échangé avec les populations de cette province du sud du pays. Devant une foule venue massivement, ils ont réaffirmé leur volonté d’infliger au Parti démocratique gabonais (PDG) une déculottée lors des prochaines élections législatives et locales.  

Lors de son intervention, Serge Maurice Mabiala secrétaire général adjoint RHM et candidat dans le premier arrondissement de la commune de mouila n’a pas manqué de mettre le pouvoir à l’index sur l’état de la localité. « Le délabrement de la province de la Ngounié qui se caractérise par le manque d’eau, de routes, décoles, du chômage des jeunes est le résultat de la politique des fausses promesses plutôt que d’action qu’incarne le PDG d’Ali Bongo Ondimba; Les Gabonais vivent comme des mendiants, des clochards, des pauvres, dans un pays aux richesses incalculables», a-t-il déclaré.

Pour le président de RHM, il est temps de tourner définitivement le dos au pouvoir et de confirmer la débâcle infligée au PDG lors de l’élection présidentielle du 27 août 2016.  «Nous devons gagner afin de confirmer la victoire de 2016, en mettant tous les moyens en place afin que la tricherie ne se reproduise». Il a poursuivi en martelant que  Nous devons leur donner une bonne raclée démocratique. Les usurpateurs croient avoir verrouillé les pouvoirs, ils mentent, envoyez-nous à l’Assemblée nationale et nous finirons par un référendum» a-t-il lancé.

Revenant sur l’entrée au gouvernement de certains opposants qui continuent de se revendiquer de ce bord, le président de l’UN zacharie Myboto s’est montré quelque peu sarcastique. «Contre qui et quoi s’opposent-ils ?», s’est-il questionné. Ajoutant « qu’Ils viendront vous mentir. Mais sachez qu’ils sont tous, constitutionnellement, responsables de la déchéance de notre pays (…) quand on est victime on lutte contre le bourreau, on ne cohabite pas comme le font vos pseudo-opposants au gouvernement». Par ailleurs, il a appelé les populations à se mobiliser fortement  pour faire barrage aux opposants du pouvoir et au PDG lors des prochaines élections.

Laissez votre commentaire