samedi,26 novembre 2022
AccueilDerniers articlesMouila: arrêt des cours au lycée Val Marie après des inondations

Mouila: arrêt des cours au lycée Val Marie après des inondations

Ecouter cet article

Depuis des semaines, des pluies diluviennes s’abattent dans le pays, créant ainsi des inondations dans plusieurs localités. C’est le cas à Mouila, chef-lieu du département de la Douya-Onoye dans la province de la Ngounié où la situation semble de plus en plus inquiétante et a contraint les élèves du lycée lycée Val Marie à suspendre provisoirement les cours du fait de la montée des eaux ayant englouti les bâtiments mais aussi les routes menant à l’établissement scolaire.

Mouila, Mimongo, Lambaréné, Libreville, et bien d’autres villes du pays ont désormais une chose en commun. En effet, ces localités sont depuis plusieurs semaines fortement touchées par les catastrophes, provoquées par des pluies torrentielles. Pour le cas du chef-lieu du département de la Douya-Onoye, c’est la montée soudaine des eaux dans le fleuve Ngounié en raison des fortes pluies qui provoquent l’inondation des routes empêchant les élèves de se rendre dans leurs établissements scolaires.

Selon l’AGP, la passerelle sur le ruisseau Doufoura, vers le lycée confessionnel catholique n’a pas échappé à l’engloutissement des eaux brunâtres. Et le pont en longrines de bois construit en 1963 par la société des fibres du Congo (SOFICO), qui avait cédé il y a près 6 ans sous le poids d’un camion de sable, avait été remplacé par cette passerelle piétonne empruntée par les vélos et motocyclettes. Avec l’usure causée par les intempéries, les planches ont également cédé et la passerelle n’était plus accessible. 

Tout le monde empruntait la voie de substitution réservée aux véhicules, laquelle est aussi engloutie à plus d’un mètre depuis plusieurs jours. Seuls certains véhicules s’y aventurent. Informé de la situation, le directeur d’académie provinciale (DAP) Yves Ilahou Mboumba s’est rendu sur les lieux et à son tour a informé l’autorité administrative provinciale, Paulette Mengué M’Owono, qui a instruit le proviseur du Val Marie, Charles Anselme Matsengué d’interrompre les cours jusqu’à la réparation de ladite passerelle par une équipe d’agents de la direction provinciale des Travaux publics (TP).

Si aucune perte en vie hpasumaine n’a été signalée jusqu’ici, le bilan matériel quant à lui, est très considérable dans plusieurs zones et villages se trouvant autour de Mouila. Une situation dans laquelle sont attendues les autorités gouvernementales afin de venir en aide aux sinistrés et trouver des solutions pérennes contre ce genre de catastrophes. Pour l’heure, les populations ne savent  à quel saint se vouer et craignent le pire en cas de nouvelles intempéries, d’autant plus que le rythme des pluies pourrait s’accentuer dans les prochaines semaines.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x