Mondial 2018 : la FIFA sanctionne la sélection gabonaise

© FIFA.com

Le Gabon a été sanctionné ce  lundi 2 octobre 2017, à Zurich (Suisse) par la Fédération internationale de football association (Fifa), d’une défaite contre la Côte-d’Ivoire, suivie d’une amende de 3 millions de francs CFA, pour avoir fait jouer Mario Lemina lors du match comptant pour les éliminatoires du mondial 2018 du 2 septembre dernier, à Libreville, alors qu’il était suspendu pour cumul de cartons jaunes.

En effet, le staff  technique des Panthères a aligné Mario Lemina, lors du match Gabon-Côte d’Ivoire comptant pour la troisième journée des éliminatoires du mondial 2018, alors qu’il était suspendu pour cumul de cartons jaunes.

La sanction contre le Gabon est due à un manque de communication au sein de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). Saisi de la suspension de  Mario Lemina, Pierre Alain Mounguengui n’a pas informé le staff technique, pour qu’il ne soit pas aligné.

La FIFA a ainsi «ordonné au Gabon de renoncer à un match de qualification contre la Côte d’Ivoire en perte de 3-0 en plus de payer 3 464 806 millions de francs CFA»

Interrogé sur ces sanctions par Gabonreview, le président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), Pierre Alain Mounguengui, a précisé que le match perdu par le Gabon sera celui disputé le 2 septembre à Libreville.

Les sanctions de la FIFA ne semblent pas compromettre les chances de qualifications des Panthères pour la coupe du monde en Russie, avec 5 points dans le groupe C constitué du Maroc, du Mali et de la Côte-d’Ivoire créditée de 7 points.

Laissez nous votre commentaires