Moanda : Du riz impropre à la consommation saisi par le service d’hygiène

Ville de Moanda © D.R

La saisie opérée par le service départemental d’hygiène de la Lebombi-Leyou dans la commune de Moanda vient confirmer le risque que court très souvent les consommateurs gabonais. Une opération qui a permis de mettre hors circuit ce produit très prisé par les ménages gabonais, qui à cause de la crise et le manque de moyen sont obligés de se rabattre vers des aliments moins coûteux.



C’est près d’une centaine de sacs de riz de 10 kilogrammes chacun, qui ont donc été saisis par les services d’hygiène de cette localité. Ce mauvais riz s’était retrouvé dans le circuit de commercialisation, sans que le consommateur ne puisse se douter de quoi que ce soit, nous rapporte le quotidien L’Union. Les commerçants eux-mêmes ne semblaient pas être informés de la qualité douteuse de leur marchandise, préférant semble-t-il se réjouir des profits qu’ils pouvaient engranger.

Au moment où ils s’attendaient le moins, ils ont reçu la visite inopinée de la brigade mobile du service d’hygiène, conduite par son responsable, Flory Mvou. Après vérification, il ressort que le riz commercialisé était impropre à la consommation ce qui faisait courir le risque d’une véritable hécatombe sanitaire si le produit était toujours présent sur le marché.

Sitôt constaté, les sacs de riz ont été saisis et retirés du circuit de la vente pour limiter les dégâts. Il est prévu que des amendes payables directement au Trésor soient infligées aux opérateurs économiques responsables de la vente de ces produits avariés.  

Laissez votre commentaire