Moanda: Nkoghe Bekale lance les travaux de réhabilitation des voiries urbaines

Julien Nkoghe Bekale lançant offiellement les travaux de réhabilitation des voiries de Moanda © GMT

Ce mercredi 23 janvier 2019, le Premier ministre chef du gouvernement a procédé au lancement officiel des travaux de réhabilitation des voiries de la commune de Moanda dans le Haut-Ogooué. Ces travaux qui entrent dans le cadre de la politique de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et en sa qualité de partenaire dans le développement du Gabon, seront financés à hauteur 3,9 milliards F CFA.



Les membres du Goiuvernement et les responsables de la Comilog © GMT

C’est en compagnie du ministre d’Etat en charge de l’Habitat et des ministres de l’Économie, des Travaux publics, de la Valorisation et de l’industrialisation des ressources Minières et, du Président directeur général du groupe Eramet, Christel Bories que le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a procédé au lancement officiel des travaux d’aménagement des voiries de la ville de Moanda. Longue de 3,6 kilomètres et 10 mètres de largeur, lesdits travaux s’effectueront sur un linéaire reliant les quartiers Alliance, Douanes, Rio, Montagne Sainte et Cité Komo.  

Près de 3,6 kilomètres de route de 10 mètres de largeur seront réhabilités par la Comilog © GMT

Exécutés en huit mois par la Société gabonaise de transport public (SGTP), avec l’appui technique des services du ministère des Travaux publics, ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Plan triennal de responsabilité sociétale et environnementale initié par la Comilog en juin 2018 et visant à améliorer des conditions de vie des populations de cette ville minière, notamment au niveau sanitaire, éducatif, sportif et environnemental.

Une des rues en cours de réfection © GMT

Le projet portera également sur la réfection en latérite des voies secondaires de la ville de Moanda sur un linéaire de 9,6 kilomètres par les sociétés Mika Services et Egaco. Ces travaux d’un coup de plus de 236 millions consisteront entre autres, au curage des caniveaux et ouvrages hydrauliques existants, à la construction des caniveaux, au reprofilage des voies et au rechargement en latérite sur 20 centimètres en moyenne.

Prenant la parole à l’occasion de cette cérémonie de lancement officiel de ce vaste chantier d’aménagement des voiries urbaines de la « Ville des oiseaux », Leod Paul Batolo récemment promu directeur général de Comilog n’a pas manqué de décliner le nouvel engagement de l’entreprise dont il a la charge.

Leod Paul Batolo, DG de Comilog © GMT

« Nous voici réunis ce jour, pour marquer concrètement et sur le terrain , la nouvelle dynamique de l’engagement sociétal de la Comilog, en vue de participer, aux côtés de l’Etat, à la construction, à la réhabilitation, à la rénovation des infrastructure routières, sociales, sanitaires et éducatives de la localité de Moanda dont le visage peu reluisant au cours de ces dernières années, suscitait débat et interrogation autour de la problématique “ ville minière et développement durable “», a-t-il précisé.

C’est pourquoi promet Leod Paul Batolo, la réhabilitation des voiries de la commune de Moanda se « fera dans les règles de l’art » avec une société de droit gabonais et dont « le dimensionnement de la structure de la chaussée est garantie pour 20 ans » avec à la clé, la signalisation verticale et horizontale retraitée.

Laissez votre commentaire