mardi,27 juillet 2021
AccueilDerniers articlesMitzic: une quinquagénaire épinglée par la gendarmerie avec 24 cuisses de cannabis

Mitzic: une quinquagénaire épinglée par la gendarmerie avec 24 cuisses de cannabis

Ecouter cet article

C’est un énième coup de filet réalisé le samedi 06 février 202 par les éléments de la brigade de la gendarmerie de Mitzic, chef-lieu du département de l’Okano dans la province du Woleu-Ntem. Selon notre confrère le quotidien L’Union,  une mère à la cinquantaine révolue répondant au nom de Geneviève Angue, a été appréhendée en possession de 24 cuisses de cannabis.

La vente et la détention de stupéfiants ont beau être prohibées en République gabonaise, les indélicats ne manquent pas à l’appel. En effet, considérant ce secteur bien qu’informel comme étant juteux, bon nombre de commerçants s’y investissent afin de réaliser de meilleures marges financières. Dernier cas, l’interpellation le samedi 06 février d’une quinquagénaire de nationalité gabonaise.

Il s’agit de Geneviève Angue, quinquagénaire de nationalité gabonaise. Elle a été appréhendée par les policiers alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre Mitzic avec sa marchandise. D’après une source judiciaire, le signalement avait été donné par des sources policières qui avaient été renseignées sur l’étrange activité de la présumée dealer.

C’est ainsi qu’à bord d’un véhicule de marque Toyota effectuant le sens Sam-Mitzic, elle sera fouillée et constatant sa fébrilité, son sac sera passé au peigne fin. En sa possession, vingt-quatre cuisses de cannabis qui lui avaient été confiées par un sujet équato-guinéen et qui lui aurait proposé d’écouler ce stock. Mais c’était sans compter sur la vigilance des éléments de la gendarmerie de la ville de Mitzic.

Une bonne nouvelle pour le Parquet d’Oyem notamment son procureur Perine Ada Obiang récemment édifiée sur les mécanismes de lutte contre le trafic de stupéfiants. Pour information, le Code pénal en vigueur prévoit une peine allant jusqu’à 20 ans d’emprisonnement, en son article 597.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...