Mise en place d’un conseil Sino-gabonais pour faciliter les investissements

© DCP

L’axe Pékin-Libreville a été renforcé fin décembre par la mise en place d’un conseil sinon-gabonais basé à Pékin, qui aura pour mission de faciliter l’accès du marché gabonais aux investisseurs chinois souhaitant s’y implanter.

Premier partenaire commercial du Gabon avec des échanges commerciaux atteignant les 737,1 milliards de FCFA à fin septembre 2017, la Chine demeure le principal atout pour un Gabon en pleine mutation; La mise en place à Pékin de ce bureau du conseil sino-gabonais apparaît donc comme une évidence, tant les échanges commerciaux entre les deux pays sont en constante évolution.

En outre, la création de ce bureau du conseil sino-gabonais s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum d’entente signé en décembre 2016, entre le Conseil chinois pour la promotion de l’investissement et du commerce (CCPIT) et l’Agence nationale de promotion des investissements privés (ANPI) du Gabon.

Selon des propos recueillis par nos confrères du Nouveau Gabon, l’ambassadeur de Chine au Gabon, Hu Changchung a déclaré que «La Chine souhaite travailler étroitement avec le pays ami qu’est le Gabon, en mettant pleinement en valeur leurs atouts respectifs et leur complémentarité économique…créer de nouveaux pôles de croissance dans une coopération économique et commerciale gagnant-gagnant…». Ce conseil regroupe des investisseurs de différents secteurs d’activités, allant de la manufacture, au traitement du manganèse, en passant par les énergies renouvelables.

Laissez votre commentaire