Minvoul : les populations menacées par une diarrhée inhabituelle

Centre hôspitalier de Minvoul © D.R

Chef-lieu du département du Haut-Ntem, dans la province du Woleu-Ntem, Minvoul, connaît, depuis quelques jours, un phénomène aussi étrange qu’inhabituel. Selon des sources locales, une diarrhée aiguë perturberait la santé de la petite bourgade située à l’extrême nord du Gabon.

Près d’une trentaine de cas se seraient déjà présentés au vétuste Centre hospitalier départemental de Minvoul atteints de ladite maladie, se plaignant des crampes abdominales et de diarrhées.

Selon des infirmiers de l’hôpital de Minvoul (joints par la rédaction de Gabon Media Time) «depuis trois semaines, de nombreux cas de diarrhée-vomissement avec écoulement sanguins sont traités. Parmis les malades, des enfants de moins de 10 ans principalement».  Une situation à tout le moins inquiétante qui devrait interpeller le ministère de la santé qui, pour l’heure, n’a pas encore communiqué sur ce qui est perçu par les habitants comme une épidémie.

Le médecin en chef du centre hospitalier se serait montré rassurant face aux inquiétudes des habitants. Pour lui, il s’agirait tout simplement d’une «gastro-entérite aiguë,  due à une toxi-infection alimentaire». Une explication qui ne convainc ni les malades encore moins les familles.

Pour l’heure, aucune perte en vie humaine n’est signalée à Minvoul. Mais le personnel du centre hospitalier s’inquiète de la récurrence de ces symptomes qui font circuler dans la ville des rumeurs de présence d’une épidémie encore non identifiée.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire