Minvoul: La Caistab lance sa première station-service communautaire

Ismael Ondias Souna, lors de l'innauguration de la station services de Minvoul © D.R

Dans le cadre du lancement de la première phase du Programme national d’installation des stations-service à caractère communautaire, le directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), Ismael Ondias Souna, a procédé à l’inauguration, le 27 février dernier, de la première station de ce programme à Minvoul dans la province du Woleu-Ntem. Ce projet s’inscrit dans la volonté du premier responsable de cette entité de répondre aux préoccupations des hautes autorités sur la problématique d’approvisionnement et du trafic du carburant.

Initié en 2009, ce programme se concrétise avec l’arrivée de la nouvelle direction générale qui relance le projet dès mars 2016. Il s’agit donc pour la Caistab de combler l’absence d’investissements des opérateurs privés dans la région. Il faut noter que cette station-service a été entièrement financée par la CSP pour pallier à la réticence des opérateurs de desservir les régions à faible densité humaine.  

«Pour la Caistab, il s’agit de contribuer à soutenir la politique d’aménagement du territoire prônée par le président Ali Bongo par le biais du mécanisme de péréquation. C’est dans ce cadre que la ville de Minvoul a été choisie comme localité-pilote pour accueillir la première station-service à caractère communautaire», a relevé Ismael Ondias Souna lors de la cérémonie d’inauguration.

Il faut rappeler que ce projet a également été rendu possible grâce à la signature d’un partenariat avec Total Marketing Gabon, qui devra assurer l’approvisionnement de cette infrastructure mais aussi la maintenance des équipements. La station-conteneur de Minvoul dispose d’une capacité de 30 000 litres répartis entre 12 000 litres en gasoil; 12 000 litres en essence et 6 000 litres en pétrole lampant.

Laissez votre commentaire