vendredi,21 janvier 2022
AccueilDerniers articlesMinvoul: il se donne la mort par pendaison pour une affaire de...

Minvoul: il se donne la mort par pendaison pour une affaire de «paquet de poisson»

Ecouter cet article

Frédéric Dikongue, riverain du quartier « château » sur la route menant à Mebeme dans la commune de Minvoul se serait donné la mort le vendredi 7 janvier dernier. Le quadragénaire connu sous le pseudo de « Wolowoss » aurait annoncé son intention de s’ôter la vie car son neveu avait mangé son paquet de poisson. Il sera retrouvé pendu dans sa demeure, rapporte Matin équatorial dans sa livraison N°616.

C’est une affaire qui continue de faire jaser à Minvoul, chef-lieu du département du Haut-Ntem dans la province du Woleu-Ntem. Là-bas, un homme adulte à la quarantaine révolue répondant au nom de Frédéric Dikongue se serait donné la mort par pendaison, le 7 janvier 2021, au quartier Château. Selon des riverains de ce quartier réputé calme, le nœud de l’affaire serait un paquet de poisson fumé.

En effet, propriété de Frédéric, ce met dont il raffole aurait été emporté par son propre neveu. Ce dernier s’en serait rempli la panse. Toute chose qui va causer l’ire de son oncle. Lequel va avertir l’entourage sur l’attitude irrévérencieuse du jeune homme à son égard. Non sans manquer de prévenir qu’il se donnerait la mort si son plat ne referait pas surface.Une menace naturellement prise à la légère par les voisins qui n’y voyaient rien de très sérieux.

« Il est arrivé chez moi très en colère en disant qu’il allait se suicider parce qu’il avait acheté un paquet de poisson fumé et que son neveu aurait tout mangé », aurait témoigné un de ses proches amis. Un fait qui ne serait en vérité que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « Ce qui le rendait plus nerveux c’est que sa femme avait fui avec son argent, une somme de 120 000 Fcfa et elle était injoignable » a conclu la même source. 

Au des informations recueillies par notre confrère Matin équatorial, le suicide était prémédité.« Je n’ai pas d’argent pour te payer, mais là je m’en vais me tuer », aurait-il crié en descendant d’un taxi moto à l’endroit du conducteur. Quelques heures après, le corps de Frédéric Dikongue alias « Wolowoss » a été retrouvé étalé et sans souffle de vie. Il aurait été inhumé le lendemain par sa famille. Une énième affaire qui met en lumière le degré dépressif de certains compatriotes.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop