dimanche,7 août 2022
AccueilDerniers articlesMinvoul: fermeture de l’unique boulangerie

Minvoul: fermeture de l’unique boulangerie

Ecouter cet article

Les populations de Minvoul, chef-lieu du département du Haut-Ntem, sont privées depuis quelque temps d’un élément indispensable au panier de la ménagère, le pain. Une situation consécutive à la fermeture de l’unique boulangerie qui produisait cette denrée essentielle depuis 2015 a cessé ses activités depuis bientôt trois semaines au grand dam de la population.

Depuis environ un an, Emad Doghmann, le propriétaire de l’unique boulangerie de la ville de Minvoul, annonçait son intention de fermer sa structure. Une décision consécutive aux nombreuses difficultés qu’il rencontrait dans l’exercice de son activité, notamment la faiblesse des revenus.

Confrontée à de nombreux dysfonctionnements, Emad Doghmann n’a eu d’autre choix que de mettre la clef sous le paillasson. « Comme tout entrepreneur, j’ai ouvert cette boulangerie avec l’espoir d’engranger des bénéfices, or je ne gagne pratiquement rien, car pour cela il faut qu’une boulangerie produise au minimum 3500 pains, soit dix sacs de farine. Or, moi je ne produit que 1300 pains par jour, ce qui correspond à 4 sacs de farine. De plus, lorsqu’il y a pénurie de gasoil à la station-service de Minvoul, ce qui arrive très souvent, je suis obligé de le faire venir à mes frais d’Oyem », a-t-il déclaré à nos confrères de l’AGP.

Le boulanger relève par ailleurs le manque de soutien des autorités de la localité face à la concurrence venue de la ville de Bitam. Notamment en ce qui concerne la charge fiscale, principale cause de la fermeture de son établissement. Une situation qui, espérons-le, sera prise à bras le corps afin que des solutions idoines y soient apportées. Pour l’heure, les populations demeurent les principales victimes de cette annonce.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ENGONE ONDO ALAIN
ENGONE ONDO ALAIN
15 juillet 2022 à 11h52min 11 h 52 min

Nous, fils et fille de la communauté de Minvoul devrons des efforts de soutenir des opérateurs économiques natifs du Département du Haut Ntem à s’installer dans notre commune pour des activités pérennes.
Par ailleurs, je souhaiterais que les secteurs d’activités telles la boulangerie, la restauration, hôtels soient détenus par des natifs de Minvoul.

Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x