samedi,6 mars 2021
Accueil A La Une Minusca: silence assourdissant du gouvernement après le décès d’un militaire gabonais à...

Minusca: silence assourdissant du gouvernement après le décès d’un militaire gabonais à Bangui

C’est par le biais d’un communiqué parvenu à Gabon Media Time ce lundi 18 janvier 2021 que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a annoncé le décès de deux casques bleus dont un militaire gabonais. Un décès survenu lors d’une attaque menée par les milices présumées proches de l’ancien président François Bozizé. 

Selon le communiqué de cette mission créée le 10 avril 2014 par la résolution 2149 du Conseil de sécurité des Nations unies, « les deux militaires ont été tués lundi, à 17 km de Bangassou (préfecture du Mbomou), dans le sud de la RCA, suite à l’embuscade de leur convoi par des éléments des groupes armés coalisés ». Il faut souligner que depuis la fin du scrutin présidentiel qui a vu la réélection du président Faustin Archange Touadéra, le pays fait face à un regain de violence. 

Face à cet acte qui nuit gravement au processus de paix dans ce pays, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République centrafricaine et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, a condamné fermement cette attaque lâche menée notamment par des combattants l’UPC et des anti-Balakas, membres de l’alliance des groupes armés. 

Du côté gabonais, aucune réaction officielle n’est venue apporter des éclaircissements sur le décès d’un compatriote. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion