Ministère des Transports: Estelle Ondo sortie par la petite porte

Estelle Ondo, ancien ministre des Transports © GMT

L’annonce de la composition du gouvernement Issoze Ngondet III par le secrétaire général de la présidence de la République, Jean Yves Teale continue d’alimenter le débat au sein de l’opinion. Au delà des nombreux départs enregistrés au sein de l’équipe gouvernementale, le jeux de chaise musicale aura eu raison de certains ministres qui se croyaient inamovibles. C’est le cas de la désormais ancienne ministre des Transport, Estelle Ondo qui se voit confier le portefeuille «creu» de l’Égalité des chances.

Le passage de cette transfuge de l’Union nationale à la tête du département des Transports n’aura laissé que de très mauvais souvenir à l’ensemble des agents et plus particulièrement au sein de la Société gabonaise de transport (Sogatra). L’on se souvient que plusieurs syndicats pointait du doigt  «l’incompétence » du membre du gouvernement dont ils ont à l’occasion d’une déclaration appelé à la démission courant mars.

Cette fronde conduite par le Syndicat des acteurs du transport terrestre (Syatrat) aura semble t-il eu raison d’Estelle Ondo, qui pour de nombreux agents avait «déjà montré ses limites» à venir à bout des différentes préoccupations des agents du secteur, qui lui ont été présentées dès sa nomination à son poste.

D’après certaines indiscrétions cette dernière s’illustrait par des intrigues malsaines vis à vis de ses collaborateurs, toute chose qui aurait semble-t-il contribué à son éviction du département des Transports. Elle devra dès lors aller faire valoir «ses talents» au moins envieux ministère de l’Egalité des chances.

Laissez votre commentaire