lundi,26 septembre 2022
AccueilA La UneMimongo: plusieurs établissements fermés faute d'enseignants

Mimongo: plusieurs établissements fermés faute d’enseignants

Ecouter cet article

Abandonnées et désabusées, c’est en résumé le ressentiment des populations de Mimongo, dans le département de l’Ogoulou dans la province de la Ngounié qui sont laissées pour compte et privées d’écoles, rapporte Top Infos Gabon. Pour cause, plusieurs établissements scolaires publics demeurent fermés à cause du manque d’enseignants lié au degré d’enclavement auquel font face ces contrées abandonnées, depuis belle lurette, par les pouvoirs publics.

En lambeaux, le secteur éducatif gabonais mérite une cure de jouvence. En effet, malgré un taux de scolarisation très élevé, notre pays enregistre un rendement scolaire quasi nul, dû en partie, au délaissement de l’État à l’égard de l’école publique. Un abandon perceptible par la vétusté des infrastructures, l’absence d’équipements et surtout du personnel enseignant dans les établissements de l’intérieur du pays au grand dam des apprenants, premières victimes de cette carence. 

Dans le département de l’Ogoulou, les écoles publiques sont plongées dans un coma profond. L’école publique de Seka-Seka, bourgade située à 5  kilomètres de Mimongo, croupit dans de hautes herbes. Même son de cloche au village Nombo et sur le même axe, à Kanda et Egoumbi, les clefs sont sous le paillasson depuis bientôt deux, voire trois ans. Un constat déplorable surtout pour ces jeunes enfants censés être « l’avenir du pays » et ce quand on sait que l’un des septennats du président de la République est dédié à la jeunesse.

Toute chose qui devrait interpeller les plus hautes autorités en l’occurrence le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et le ministre de la l’Éducation nationale, Camélia Leclercq Ntoutoume, Ndong afin qu’ils se penchent également sur ce cas que connaissent bon nombre de structures scolaires de l’hinterland. Une situation inégalitaire qui contraste avec la volonté de l’égalité des chances prônée par le chef de l’État Ali Bongo Ondimba qui intègre la capacité pour tout jeune citoyen d’avoir accès à un enseignement adéquat de manière égalitaire au sein des écoles publiques.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x