jeudi,1 décembre 2022
AccueilDerniers articlesMimongo: plus de 80 ménages à la belle étoile après les inondations

Mimongo: plus de 80 ménages à la belle étoile après les inondations

Ecouter cet article

Les pluies diluviennes qui se sont récemment abattues sur le territoire national, ont causé d’importants dégâts matériels. C’est le cas notamment à Diyanga à 30 kilomètres de Mimongo où des familles se sont retrouvées à la belle étoile suite aux inondations. Une situation regrettable et pour laquelle les sinistrés sont en attente d’une aide.

Mimongo, Libreville, et bien d’autres villes du pays ont désormais une chose en commun. En effet, ces localités sont depuis plusieurs semaines fortement touchées par les catastrophes, provoquées par des pluies torrentielles. Pour le cas du chef-lieu du département d’Ogoulou dans la province de la Ngounié, c’est la rivière Ogoulou sortie de son lit en raison des fortes pluies qui a provoqué l’inondation dans de nombreux domiciles au village Diyanga à 30 kilomètres de Mimongo.

Si aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, les dégâts matériels sont énormes. Du fait de cette catastrophe naturelle, 46 familles du village Diyanga se retrouvent sans domicile après la destruction de leurs maisons en terre battue. Même son de cloche au lycée Alexandre Madoungou Mbary où les bâtiments abritant les logements de l’intendant, l’internat occupé par les stagiaires ont été touchés. Par ailleurs, le gouverneur de la Ngounié, Paulette Mengue M’Owono aurait tenté de se rendre sur les lieux du sinistre mais elle aurait été contrainte de rebrousser chemin du fait des éboulements de terre et autres chutes d’arbres.

Une situation déplorable puisque nombreux d’entre eux ne disposant pas de moyens sont devenus des sans-abris et contraints de dormir à la belle étoile. A cet effet, les autorités gouvernementales sont attendues sur cette problématique urgente afin de venir en aide aux sinistrés et trouver des solutions pérennes pour les reloger et se prémunir contre ce genre de catastrophes. Pour l’heure, les populations ne savent pas à quel saint se vouer et craignent le pire en cas de nouvelles intempéries.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x