Michel Ondinga libéré de sa garde à vue

L’ancien Directeur général des douanes et des droits indirects, Michel Ondinga a été relaxé par la direction générale des recherches (DGR, service des renseignements de la gendarmerie) qui l’aurait gardé à vue  le week -end écoulé  pour une enquête sur les présumés montages financiers douteux effectués durant son passage à la tête de la douane gabonaise, rapporte l’hebdomadaire La Loupe.

En effet, Michel Ondinga a dirigé la douane gabonaise de février 2013 à Octobre 2015. Il est soupçonné de corruption et de faux en écritures publiques pour avoir accordé des abattements à un concessionnaire de véhicules et récupéré des véhicules neufs comme récompense. C’est une pratique qui était courante entre la douane et les concessionnaires implantés au Gabon. Les manipulations d’une telle envergure profitaient à un vaste réseau de hauts cadres de la République et du ministère du Budget pour sécuriser le poste de Directeur général de douane.

Ces informations très commentées lundi à Libreville n’ont été ni confirmées, ni démenties par une source officielle ou indépendante. Cette arrestation rentre dans le cadre de l’opération «Mamba» lancée par Ali Bongo.

Outre de cette arrestation,  plusieurs dignitaires de la République sont à ce jour placés à la maison d’arrêt de Libreville dans le cadre de cette opération. Il s’agit entre autres des anciens ministres Etienne Dieudonné Ngoubou (Pétrole), Magloire Ngambia (Budget, Habitat, investissement), Alain Ndjoubi Ossamy (DG de douane)  et Blaise Wada (DG d’un projet d’investissement de Libreville).

Laissez votre avis