Michel Menga suspendu du Rassemblement héritage et modernité

Faustin Bilie-By-Essone, secrétaire général adjoint, porte-parole du RHM © GMT

Nommé ministre d’Etat, ministre de l’Habitat, ce vendredi 4 mai 2018, Michel Menga M’Essone, a été suspendu de son poste de secrétaire général du Rassemblement héritage et modernité (RHM, opposition), ce samedi 5 mai, a déclaré Faustin Bilie-By-Essone, porte parole de cette formation politique.

Dans sa déclaration, le secrétaire général adjoint, chargé de la mobilisation et porte-parole du RHM, Faustin Bilie-By-Essone, a fustigé cette nomination qui est  «proprement de nature à créer la confusion dans les rangs de l’opposition»

La nomination de Michel Menga M’Essone, «illustre une fois de plus les basses manœuvres politiciennes que les gabonaises et les gabonais rejettent. Elle vise  à discréditer et à affaiblir l’opposition afin de démobiliser nos compatriotes», poursuit Faustin Bilie-By-Essone.

Tout en prenant acte de la décision du désormais ancien secrétaire général du Rassemblement héritage et modernité, son parti a réaffirmé son rejet de «toute participation à un quelconque gouvernement formé et dirigé par Ali Bongo».

C’est donc à titre personnel que Michel Menga M’Essone a fait son entrée au Gouvernement. «Sa décision n’engage pas le RHM», a conclu le porte parole du parti présidé par Alexandre Barro Chambrier.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire