Michel Menga M’Essone : «La victoire de Jean Ping est non négociable»

C’est en substance ce qu’il faut retenir de la causerie politique, organisée le dimanche 9 avril dernier, par le directoire du Rassemblement héritage et modernité conduite par Alexandre Barro Chambrier, son président et son secrétaire général, Michel Menga M’Essone, à Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville.



Après une brève prise de parole de Foumboulou Alain, un des responsables politiques de l’arrondissement, qui a dès l’entame de son propos fait observer une minute de silence aux disparus des événements post-électoraux, notamment à ceux du 6eme arrondissement et à la mère d’un des membres actifs du RH&M, la bienvenue a été souhaitée à l’ensemble de ses hôtes.

Prenant parole, Michel Menga M’Essone, secrétaire général du Rassemblement héritage et modernité qui a de prime abord remercier les personnes venues nombreuses cet après midi de dimanche, qui est un jour de repos et un jour sacré qui coïncidait avec la fête des rameaux avant de revenir sur la présidentielle du 27 août 2016 et des événements qui s’en sont suivis.

«RHM a entrepris un programme de causerie sur l’ensemble du territoire. L’idée étant de créer une proximité avec les populations gabonaises  pour leur présenter le nouveau parti qu’est Le RHM.» a-t-il lancé. Mais aussi poursuit-il «montre à ces personnes tapis dans l’ombre que nous ne lâcherons rien.» évoquant les nombreux soutien d’Ali Bongo Ondimba qui tente de faire oublier la présidentielle. A leur endroit, l’ancien député de Cocobeach précise : «La victoire de Jean Ping est non négociable».


Au terme de son propos, il a appelé les populations de Nzeng-Ayong se mobiliser pour le méga meeting que la Coalition pour la nouvelle République organisa autour de Jean Ping le samedi 15 avril prochain. « Il faut venir nombreux pour démontrer à ce type (Ali Bongo Ondimba [NDLR]) qu’il ne nous aura pas.» a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire