Mesures d’austérité: Louis Patrick Mombo surpris du revirement des membres de l’USP

Wilfried Mvou Ossialas et Louis Patrick Mombo © D.R/GMT

Suite récente sortie du porte-parole de l’Union sacrée pour la patrie (USP), Wilfried Mvou Ossialas, portant sur le soutien de sa centrale syndicale aux mesures d’austérité du gouvernement, Louis Patrick Mombo, secrétaire confédéral de Dynamique Unitaire (DU), s’est exprimé, ce jeudi 19 juillet 2018, dans le cadre d’un entretien qu’il a accordé à directinfosgabon, sur ce revirement qu’il qualifie de «spectaculaire».

Le 18 juillet dernier, dans le cadre d’une conférence de presse qu’il a animée, le porte-parole de l’Usp, un regroupement de 13 syndicats issus des régies financières, a apporté son soutien aux récentes décisions gouvernementales prises le 21 juin dernier en Conseil des ministres quoique considéré comme l’un des critiques les plus virulents du gouvernement,, notamment au sujet des primes exceptionnelles non versées aux agents des régies financières. Une attitude qui laisse Louis Patrick Mombo pantois.

Dans l’entretien qu’il a accordé à nos confrères de directinfonsgabon, le secrétaire confédéral de la DU marque son étonnement par rapport à la posture de Wilfried Mvou Ossialas. «Les syndicats des régies financières qui soutiennent les mesures d’austérité imposées par le gouvernement aux travailleurs ont tout à fait le droit d’avoir leurs points de vue au nom de la démocratie. Malheureusement, ces mesures sont mortifères pour les travailleurs qu’ils sont censés représenter», a indiqué Louis Patrick Mombo.

De ce point de vue, le secrétaire confédéral de DU a indiqué la ligne de démarcation qu’il y a entre eux et ceux qui ne défendent pas les intérêts des travailleurs. «Alors, nous nous posons la question de savoir si ces syndicats défendent réellement les intérêts des travailleurs. Si tel est le cas, ils ne peuvent pas soutenir ces mesures d’austérité qui précarisent et paupérisent les travailleurs», a-t-il poursuivi.

Visiblement surpris par la posture de son collègue syndicaliste, Louis Patrick Mombo, a qualifié les positions de l’Usp d’«incohérentes». Un avis franc et constant qui s’explique par rapport à la guerre qu’a déclarée Dynamique Unitaire aux mesures gouvernementales notamment la baisse des salaires des agents publics. Dès lors, selon la centrale syndicale, une confrontation est en perspective entre le gouvernement et eux.



Laissez votre commentaire