Message d’Emmanuel Macron à Ali Bongo : l’Elysée banalise

L’affaire a fait grand bruit au sein de l’opinion, donnant même lieu à une forme de jubilation de la part des partisans d’Ali Bongo. En effet, dans un message émanant de la présidence française, Emmanuel Macron a adressé ses « sincères félicitations» à Ali Bongo et au peuple gabonais à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance.

Les services de la présidence française ont confirmé à RFI l’authenticité du courrier qui alimente la polémique au Gabon. Alors que la présidence gabonaise y voit dans cette lettre, et son intitulé, une réponse à l’opposition qui affirme que la France ne reconnaît pas le régime d’Ali Bongo Ondimba, le message n’est qu’un «simple courrier traditionnel, classique pour la fête nationale».

L’envoi de ce type de courriers diplomatiques est d’ailleurs «une pratique habituelle de l’Elysée».

La clarification apporté par les services de l’Elysée vient conforter une fois de plus la position de prudence du président français. Pour rappel, dans un interview exclusive accordée à RFI le 5 avril 2017, Emmanuel Macron qui s’exprimait sur le contexte politique gabonais relevait que  «l’élection de Monsieur Ali Bongo est pleine d’incertitudes et d’inconnus, qui justifient un jugement circonstanciel».

Laissez votre avis