mercredi,30 novembre 2022
AccueilDerniers articlesMensonge de Yaoundé: À quand les excuses de la Fegafoot envers Lemina...

Mensonge de Yaoundé: À quand les excuses de la Fegafoot envers Lemina et Aubameyang ?

Ecouter cet article

Si Patrice Neveu avait avoué que les accusations portées à l’encontre de Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina durant la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) étaient fausses, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) ne semble pas tenter de rétablir la vérité. Résultat, 9 mois après ce grossier mensonge, les deux footballeurs ont décidé de prendre leurs distances avec la sélection nationale tant que des « excuses » ne leur sont pas présentées.

À l’heure où Noah Lemina brille de 1000 feux avec l’équipe réserve du Paris Saint-Germain (PSG) au point de signer son tout premier professionnel à seulement 17 ans, les envies des dirigeants du football gabonais pourraient se heurter au véto du frère aîné Mario Lemina rejeté tel un malpropre pour « ses avis trop francs » soulignait un proche du staff. Pourtant ce n’est pas son franc-parler qui avait été vendu à la presse mondiale lors de leur surprenante mise à l’écart durant la CAN.

Dans les médias locaux, la presse camerounaise voire tous les médias français, le motif évoqué par la délégation gabonaise était « l’indiscipline notoire ». D’ailleurs, les explications données par le Staff pointaient du doigt une présumée virée nocturne orchestrée par ces 3 internationaux en compagnie de 5 femmes non identifiées. En dépit d’éléments matériels, la nouvelle avait fait le tour de la planète en refroidissant davantage la relation Aubameyang et Mikel Arteta qui s’y était appuyé pour justifier la mise à l’écart de son capitaine.


Pourtant, pour Patrice Neveu, tout ceci n’était que pure fabulation et mensonge savamment mis en œuvre contre ses tout premiers atouts offensifs. « Il n’y a pas eu d’indiscipline notoire de Pierre-Emerick Aubameyang et des autres », avait-il indiqué en conférence de presse du 19 mai 2022. Avant de poursuivre en déclarant « par rapport à Dubaï, c’est la presse qui s’est emparée d’anciennes photos ». Ce qui vient soutenir les propos des deux concernés qui ont émis comme seule condition de retour en sélection « des excuses ». La Fegafoot va-t-elle réparer le mal causé pour le bien de la sélection ? Nous y reviendrons !

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Okayi
Okayi
21 octobre 2022 à 15h22min 15 h 22 min

Il faut absolument leur présenter des excuses. Nous avons besoin d’eux .

Eric Arnaud
Eric Arnaud
22 octobre 2022 à 0h11min 0 h 11 min

Il n y a pas que la Fegafoot dans cette histoire.. ajoutez le génie impatriote Freddy Khoula avec un venin gratuit..

Global Media Time Gif
Enami Shop
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x