mercredi,4 août 2021
AccueilDerniers articlesMekambo: les forces de l'ordre mettent la main sur le meurtrier de...

Mekambo: les forces de l’ordre mettent la main sur le meurtrier de l’écogarde

Ecouter cet article

Recherché depuis le samedi 29 mai 2021 après avoir tiré à bout portant sur Jean François Obame Ndong, un écogarde en poste au parc de Mwagna, Rigobert Rufin Komboatoa a été rattrapé le week-end écoulé par les agents des forces de l’ordre. Le fugitif a été interpellé au village Ekata, à la frontière Gabon-Congo, rapporte L’Union.

Il aura fallu une vingtaine de jours pour que les agents de forces de l’ordre puissent enfin mettre la main sur Rigobert Rufin Komboatoa, présumé meurtrier d’un écogarde en marge des émeutes en dénonciation du conflit Homme-faune à Mekambo le samedi 29 mai dernier. Selon L’Union, le fugitif a été rattrapé au village Ekata à quelques encablures de la frontière Gabon-Congo.

Pour l’heure, le conseiller pédagogique se serait terré dans un profond mutisme. Une source judiciaire proche du dossier assure qu’il sera soumis à un interrogatoire dans les heures à venir. Il convient de préciser que ces événements malheureux sont intervenus dans un contexte de tensions entre populations et agents des forces de l’ordre, quasiment entretenues par les autorités administratives de la ville, amorphes face au conflit Homme-faune.

En mission, Jean François Obame Ndong et son collègue César Biteghe Bi Nguema, conservateur adjoint du parc national de l’Ivindo se rendent au quartier Corniche. Ils y effectuaient inopinément une visite d’inspection.  Une démarche qui aurait causé l’ire du mis en cause surpris de les voir derrière sa concession. Dans la foulée, il tire à deux reprises et parvient à atteindre un agent qui rendra l’âme sur le champ. Il encourt la peine de 30 ans de réclusion criminelle assortie d’une amende de 20 millions FCFA au plus.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )