Mekambo: Barry Ndimal remobilise les troupes avant l’arrivée de Barro Chambrier

Barry Ndimal, délégué national des jeunes modernisateurs © GMT

Ce samedi 17 février 2018, Barry Ndimal, délégué national adjoint du Mouvement des jeunes du Rassemblement héritage et modernité, a tenue une causerie au quartier Bangui, dans la commune de Mekambo, en vue de préparer l’arrivée prochaine du président de son parti, Alexandre Barro Chambrier.



Les populations du quartier Bangui de Mekambo, ont reçu cet après midi de samedi, Barry Ndimal, délégué national du mouvement des jeunes modernisateurs venu se présenter à eux et préparer l’arrivée prochaine du directoire du Rassemblement héritage et modernité dans la capitale du département de la Zadié.

Prenant la parole dans ce quartier de Mekambo, le jeune modernisateur n’a pas manqué de rappeler le contexte qui a conduit à la création de son parti. «Pendant la présidentielle du 27 août 2016, les partis politiques de la Coalition ont tous soutenu la candidature de Jean Ping qui a gagné les élections. Malheureusement, Ali Bongo et ses alliés ont fait un coup d’état et nous sommes rentrés en résistance. Entre temps nous avons décidé de fonder un parti; le Rassemblement héritage et modernité dont je suis le délégué national adjoint du Mouvement des jeunes», a-t-il précisé.

Par ailleurs, il a annoncé à son auditoire l’arrivée du président du président du Rassemblement héritage et modernité dans ce département qui est un des plus sous développés du pays. «Le président de mon parti, Alexandre Barro Chambrier viendra très prochainement vous entretenir sur les questions de l’heure. Soyez nombreux à l’accueillir», a-t-il martelé, avant d’inviter les populations de Mekambo à continuer «la résistance au système Bongo, qui depuis des décennies les réduit à la précarité et au sous développement», a conclu Barry Ndimal.

Laissez votre commentaire