dimanche,24 octobre 2021
AccueilDerniers articlesMekambo: 21 personnes poursuivies pour rébellion en attente de verdict

Mekambo: 21 personnes poursuivies pour rébellion en attente de verdict

Ecouter cet article

Présumés impliqués dans les heurts contre les agressions des pachydermes qui ont émaillé la journée du mardi 25 mai dernier à Mekambo, 21 compatriotes ont été déférés le jeudi 10 juin dernier devant le tribunal de première instance de Makokou pour rébellion. Il leur est reproché d’avoir observé une marche non autorisée et d’avoir détruit des biens de l’État, rapporte Gabon Matin.

Les manifestations dites pacifiques du 25 mai dernier à Mekambo chef-lieu du département de la Zadié n’auraient finalement pas été si tendres que cela. Et pour cause, gardés à vue depuis leur interpellation le lendemain desdits heurts, les présumés auteurs de rébellion ont été déférés devant le parquet de Makokou le jeudi 10 juin 2021.

Si le tribunal de première instance de Makokou a d’ores et déjà annoncé que le verdict sera connu le 24 juin prochain, ce défèrement massif n’a pas été fortuit. Il a permis de jeter un regard méticuleux sur les situations des 24 présumés indélicats. Une démarche qui a abouti à la mise hors de cause de François Dioba et Juste Omer Ezona, respectivement président du conseil départemental de la Zadié et maire de la commune de Mekambo.

Par contre, Euphraise Ayemingui a souligné qu’en empêchant les agents de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) de mener librement leur enquête sur un éléphant abattu, les populations ont commis un délit de rébellion. Alors, les 21 personnes dont l’implication a été constatée sont poursuivies pour destruction de biens de l’État, marche non autorisée et incitation à la rébellion. Les familles des mis en cause, pour leur part, s’évertuent à dénoncer une intimidation. Nous y reviendrons.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop