mardi,27 septembre 2022
AccueilA La UneMe Anges Kevin Nzigou: «Il n’y a pas de division dans la...

Me Anges Kevin Nzigou: «Il n’y a pas de division dans la presse ni de guerre»

Ecouter cet article

C’est à l’occasion de son point de presse animé le jeudi 1er septembre dernier que Me Anges Kevin Nzigou est revenu sur l’agitation de certains médias à la solde des mains tapies dans l’ombre pour salir deux de ses clients à savoir Gabonreview et Gabon Media Time (GMT). Loin de croire à une division entre acteurs de médias, l’avocat au barreau du Gabon a souligné qu’il s’agit plutôt d’un thuriféraire récidiviste.

Alors qu’une certaine presse laisse entendre que le milieu des médias est divisé, ceux qui ont la sagesse de lire entre les lignes ont bien cerné qu’il n’en est rien. D’ailleurs, analysant la tension qui prévaut entre le média présumé satirique Bazooka dirigé par le sulfureux Konaté Nkombe et les médias Gabon Media Time et Gabonreview, l’avocat au bureau du Gabon a levé l’équivoque autour d’une guéguerre intestine entre confrères de la plume journalistique.

« Il n’y a pas de division dans la presse ni de guerre. Il existe un journal dont la délinquance n’est plus à prouver qui s’est fait le besogneux d’une cause qui n’honore pas la profession, encore moins ses auteurs », a-t-il indiqué durant son point de presse animé le jeudi 1er septembre dernier. Un diagnostic partagé par plusieurs acteurs de la presse locale qui ne comprennent pas la stratégie du média récemment mis en demeure par le régulateur la HAC.

À ce propos, l’avocat des requérants dans la procédure initiée auprès de la Haute autorité de la communication, s’est questionné sur le trouble que veut semer le Bazooka et son avocat dans l’opinion publique. « Notre conviction est qu’on ne sème pas l’apaisement dans l’intimidation, le mensonge et la calomnie », a souligné Me Anges Kévin Nzigou lors de sa mise au point devant un parterre de journalistes. Aussi, dans l’optique de rétablir la dignité de ses clients, l’avocat a annoncé le « maintien de la plainte » devant la justice gabonaise.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Loozap
9 septembre 2022 à 18h34min 18 h 34 min

Par la même occasion la liberté d’expression ne doit permettre du n’importe quoi

Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x