Mbigou: les chefs de cantons privés de leurs émoluments depuis plusieurs mois

M'bigou, chef lieu de département de la Boumi-Louetsi © GMT

Les auxiliaires de commandement du département de la Boumi-Louetsi dans la province de la Ngounié ont manifesté leur mécontentement au ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement Hilaire Machima à l’occasion d’une récente tournée politique dans ledit département. Le nonpaiement de leurs primes, depuis plusieurs mois est la raison qui explique ce durcissement de ton, nous rapporte le quotidien L’Union.

Une situation malheureuse que Joseph Mombo, chef de canton de la Basse- Louetsi, représentant ses pairs, a dépeinte «parfois, il nous arrive de faire plusieurs trimestres sans rien percevoir», s’est-il exprimé d’un ton ferme.  En effet, l’Etat a une fois de plus manqué à ses engagements, en laissant pour compte ses pères et mères de famille qui ne savent plus à quel saint se vouer.        

Toujours dans le cadre de l’échange avec leur hôte, les chefs de cantons et de regroupements de la Boumi-Louetsi par le biais de leur portevoix ont invité les dirigeants à revoir la somme qui leur est allouée «car le montant que chacun de nous percoit trimestriellement est insignifiant par rapport au coût élevé de la vie», a t-il ajouté.

Aussi, sur la même lancée, ces derniers ont demandé à Hilaire Machima, d’être leur fidèle interprète auprès du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. «Le président de la République ne dort pas ces derniers temps. Jour et nuit, il est à la recherche des voies et moyens pour le bien-être de tous les Gabonais», a lancé le membre du gouvernement pour tenter de rassurer ces auxiliaires de commandement.

Laissez votre commentaire