Mays Mouissi : «que le Gabon retrouve le chemin de sa véritable destinée»

Gabon Gabonmediatime Mays Mouissi
L'analyste économique Mays Mouissi © D.R

A l’occasion de la célébration du nouvel an, de nombreux acteurs politiques et de la société civile ont tenu à faire un bilan de la situation sociale, économique et politique du pays. C’est le cas de l’analyste-économique Mays Mouissi, qui dans une déclaration parvenue à Gabon Media Time a non seulement dénoncé la situation de crise conjoncturelle que traverse le pays mais aussi appelé à ce que chaque Gabonaise et chaque Gabonais oeuvre à sa place, « pour que notre pays retrouve le chemin de sa véritable destinée ». Ci-dessous l’intégralité de ladite déclaration. 


« Pour que le Gabon retrouve le chemin de sa véritable destinée 

Chers tous, 

Alors que nous arrivons au terme de l’année 2019, il me plait, comme il est de tradition, de vous souhaiter le meilleur pour l’année 2020 qui s’ouvre à nous. 

Le 31 décembre 2018, en vous adressant mes vœux, je m’étais engagé à venir échanger avec vous, sans barrière ni intermédiaire, sur la situation du Gabon, notre pays, afin d’honorer les demandes faites par certains d’entre vous. 

C’est dans cette optique qu’en juillet 2019, aidé par mes amis, j’ai organisé les premières conférences économiques des quartiers à Libreville dans les six arrondissements de la capitale gabonaise. Ces moments d’échange de proximité ont été suivis d’une conférence en août au cours de laquelle Harold Leckat et moi-même avons fait le bilan du Plan de Relance de l’Economie (PRE) qui structure la politique du gouvernement depuis maintenant 3 ans. Le bilan que nous avons dressé fait désormais référence. 

Au moment où débute l’année 2020 et avec elle une nouvelle décennie, je voudrais attirer l’attention de tous sur la situation du Gabon qui ne s’est jamais porté aussi mal et sur la condition de centaines de milliers de nos compatriotes qui s’enfoncent chaque jour dans la précarité pendant que ceux dont la mission est d’améliorer leur bien-être ne cessent de démontrer que leur seule ambition pour notre pays se résume à la conservation du pouvoir. Cette situation ne peut plus durer. Le bonheur, la richesse et le pouvoir d’une minorité ne peuvent continuer de se construire sur la misère de la majorité de gabonais. 

Au cours de cette décennie nouvelle, œuvrons, chacun à notre place, pour que notre pays retrouve le chemin de sa véritable destinée. Le Gabon et les gabonais le méritent. 

Bonne année 2020 à tous. »

Laissez votre commentaire