jeudi,29 octobre 2020
Accueil A La Une Max Limoukou: «tout est fin prêt pour le démarrage des dépistages massifs...

Max Limoukou: «tout est fin prêt pour le démarrage des dépistages massifs à la Covid-19»

Annoncé par le président de la République dans son dernier discours à la Nation le vendredi 3 avril dernier, le dépistage massif des populations débutera ce jeudi 16 avril 2020 dans sa première phase c’estàdire dans le Grand Libreville. Le ministre de la Santé Max Mi-moukou a fait ce mercredi 15 avril, le tour de certaines structures sanitaires habilitées afin de vérifier que lesdites unités sont prêtes à recevoir les personnes désireuses de se faire dépister. 

Le Centre hospitalier universitaire Mère-Enfant Fondation Jeanne Ebori © GMT

Le périple du ministre de la Santé Max Limoukou a commencé au Centre hospitalier universitaire Mère-Enfant Fondation Jeanne Ebori sis à Louis dans le premier arrondissement de Libreville. Sur les lieux le membre du gouvernement a pu s’enquérir du dispositif mis en place par les responsable de cette structure médicale pour opérer des tests sur les usagers concernés. Aux dires du Pr Joël Djoba, chef de service laboratoire « demain matin, dès 10 heures, nous allons procéder aux dépistages. Une vague de 50 personnes sera prélevée ».

Max Limoukou avec le personnel de santé du CHUO © GMT

Le ministre de la Santé de la Santé s’est ensuite rendu au Centre hospitalier universitaire d’Owendo (CHUO), puis au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), tour à tour, il pu constater, que le dispositif d’accueil, les fiches de renseignement, les salles de prélèvement et la formation du personnel étaient au point. Le Dr Elise Eyang Obame, directrice générale du CHUO n’a d’ailleurs pas manqué de préciser que sa structure hospitalière avait veillé à ce que les personnes à dépister ne se mélangent pas aux autres patient, en mettant à la dispositions du service de dépistage une salle qui donne un accès sur la cour sans passer par l’entrée principal de l’hôpital.  

Le ministre de la Santé face à la presse au CHUO © GMT

Au terme de sa visite, Max Limoukou s’est réjoui du niveau de préparation des centres hospitaliers qu’il a visités. Il n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler  que « tout est fin prêt pour le démarrage des dépistages massifs à la Covid-19 qui débuteront ce jeudi 16 avril 2020 ». La première phase selon le membre du gouvernement concerne « les personnes qui ont voyagé entre le 1er et le 19 mars 2020, les personnes en contact avec les cas confirmés positifs, les personnes qui ont des comorbidités, c’estàdire ceux ayant des pathologies telles que l’hypertension, l’insuffisance rénale, cardiaque, pulmonaire chronique, le diabète, la drépanocytose, le VIH. Ainsi que celles qui ont des symptômes tels que la toux, la fièvre et enfin celles ayant des maux de gorges, ou encore la fatigue», a-t-il précisé. 

Le dépistage massif de la population gabonaise voulu par le président de la République Ali Bongo Ondimba, qui rentre dans sa phase active demain matin, constitue un des moyens les plus efficaces de lutte contre la propagation du Coronavirus. Cette opération qui va s’étaler sur 45 jours et qui dans sa deuxième phase se tiendra dans la province du Woleu-Ntem où trois cas ont été testés positifs dans la ville de Bitam pourrait toucher jusqu’à 5% de la population. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion