mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneMaroc: les sans-papiers gabonais récensés par l'ambassade

Maroc: les sans-papiers gabonais récensés par l’ambassade

Ecouter cet article

Face au nombre sans cesse croissant de compatriotes sans papiers se trouvant sur le sol marocains, les autorités diplomatiques  gabonaises ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Ainsi, Sylver Aboubakar Minko Mi-Nseme, l’ambassadeur du Gabon au Maroc a annoncé par le biais du communiqué n° C0001-2022/ AHRRGM/ CAB-CMD datant du jeudi 27 janvier dernier, le recensement des Gabonais sans carte de séjour au Maroc.

Poursuivre ses études à l’étranger à l’issue du baccalauréat reste le souhait de plusieurs élèves gabonais. Si certains parviennent à s’expatrier, nombreux parmi eux, une fois dans ces pays d’accueil, s’illustrent par des comportements qualifiés de « répréhensifs ». C’est le cas des Gabonais du Maroc qui sont pour beaucoup sans documents administratifs leur permettant de séjourner en toute légalité au royaume chérifien. 

Face à la prolifération des cas de Gabonais arrêtés en situation irrégulière ces dernières semaines, l’ambassadeur du Gabon au Maroc a décidé d’agir. Pour apporter des solutions à cette situation, l’ambassade a, par le biais d’un communiqué, demandé à « tout Gabonais résident au Maroc non détenteur d’une carte de séjour de bien vouloir se faire enregistrer auprès de ses services par e-mail (ambagabonmaroc@ymail.com). Ils doivent préciser leurs noms et prénoms ; date d’entrée au Maroc, ville de résidence, raison de la nonobtention de la carte de séjour. L’ambassade enregistrera ces informations jusqu’au 15 février 2022 ». L’objectif à terme étant de procéder à la régularisation de ces nombreux compatriotes sans-papiers se trouvant au Maroc.

Gageons que l’opération connaîtra un franc succès afin de remettre sur les rails les nombreux sans-papiers gabonais partis pour des études. Pour rappel, selon la loi marocaine, tout ressortissant étranger de plus de 18 ans doit obligatoirement être titulaire d’une carte de séjour dès lors qu’il souhaite résider au Maroc pour une période supérieure à 3 mois. Mais certains compatriotes évoquent des raisons fallacieuses pour justifier l’absence des cartes de séjour. Une attitude qui malheureusement ternit l’image du pays à l’international.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop