La marche pacifique contre les mesures d’austérité prévue pour ce 28 août

Assemblée générale de Dynamique unitaire © GMT

Malgré l’interdiction formulée par le ministère de l’Intérieur, les responsables syndicaux de Dynamique unitaire, du Syndicat des agents du ministère du transport et de l’aviation civile (Samtac), du Syndicat national de la Fonction publique et de la réforme administrative (Synafopra) et du Syndicat des professionnels de la communication (Syprocom) n’entendent pas renoncer à son organisation. Ainsi, celle-ci devrait se tenir le mardi 28 août prochain. 

Lors de l’assemblée générale extraordinaire du lundi 13 août dernier, le président de la confédération syndicale Dynamique unitaire, Jean Rémy Yama avait réaffirmé la volonté de son organisation et de ses alliés d’organiser la marche de protestation contre les mesures d’austérité adoptées par le gouvernement.  

Dans une correspondance adressée au ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, et transmis par exploit d’huissier le 14 août 2018, les organisations syndicales exigent le retrait de la décision interdisant la marche prévue par ces dernières, car «entaché d’irrégularité». «Ce qui serait une réparation, conformément aux lignes directrices sur la liberté d’association et de réunion de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples adoptées à la 60ème session ordinaire tenue à Niamey du 8 au 22 mai 2017 en son paragraphe 103 qui dispose: En cas de violation du droit de réunion publique, les organisations et participants ont droit à réparation», relèvent-ils.

Dans la même lancée, Dynamique unitaire et ses alliés indiquent que la nonsuspension des mesures d’austérité par le gouvernement entraînera l’organisation «d’une marche pacifique le mardi 28 août 2018 dès 8h sur le parcours allant du Rond point de la Démocratie à la Primature», signalant que des marches similaires seront également organisées simultanément à l’intérieur du pays.

Laissez votre commentaire