Marche de Dynamique unitaire: le candidat aux législatives Nicolas Nguema interpellé

Nicolas Nguema, membre fondateur de Pour Le Changement (PLC) © GMT

Le président du parti d’opposition Pour Le Changement (PLC) a été arrêté ce matin lors de la tentative de marche organisée ce mardi 28 août 2018 par la Confédération syndicale Dynamique unitaire et plusieurs syndicats alliés. La manifestation avait pour objectif de protester pacifiquement contre les mesures gouvernementales.

C’est près d’une vingtaine de personnes qui ont été interpellées ce jour lors de la manifestation lancée par plusieurs syndicats des fonctionnaires gabonais. Alors qu’il tenait à apporter son soutien pour dire non aux mesures d’austérité prises par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 21 août 2018, le responsable de cette formation politique de l’opposition a été interpellé manu militari par les agents des forces de l’ordre présents sur place.

Malgré son interdiction la veille par les autorités Dynamique unitaire, le Syndicat des agents du ministère du transport et de l’aviation civile (SAMTAC), le Syndicat national de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA), et le Syndicat des professionnels de la communication (Syprocom) avaient réaffirmé leur volonté de tenir leur marche pacifique.

Après que plusieurs fonctionnaires eutrent commen à se regrouper dans les alentours dont le leader politique, Nicolas Nguema ils ont été dispersés. Dans la foulée, la police a procédé aux interpellations avant de conduire ces à la préfecture de police sise au centre-ville. Ces arrestations massives n’ont d’ailleurs pas manqué de susciter de vives réactions de condamnation dans l’opinion, qui y voit un déni du droit à manifester pourtant reconnu par la constitution.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire