vendredi,18 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneMarcel Mbeka: «les chefs d’établissement seront contentés»

Marcel Mbeka: «les chefs d’établissement seront contentés»

Les établissements privés qui accueillent aux frais de l’Etat les élèves et étudiants pourraient très bientôt rentrer en possession de leurs émoluments au titre des allocations d’études des années 2018, 2019 et 2020. C’est en substance ce que l’on a pu retenir de la rencontre qui s’est tenue la semaine écoulée entre le Collectif des établissements d’aide à la scolarité et la ministre des Affaires sociales, Prisca Koho Nlend. 

Prisca Koho Nlend veut mettre un terme à la tension de trésorerie qui paralyse les établissements privés qui accueillent les apprenants économiquement faibles contre versement des allocations d’études par l’Etat gabonais. Selon Marcel Mbeke, président du Collectif des établissements d’aide à la scolarité, le membre du gouvernement a donné des pistes d’une sortie de crise, à la faveur d’une rencontre vendredi dernier au sein du ministère dont elle a la charge. 

Ce dernier a d’ailleurs annoncé que les chefs d’établissement seront contentés. « Le dossier est sur la bonne voie. Les chefs d’établissement seront contentés. Et nous le savons très bien que c’est une femme de parole. Ce n’est pas la première fois qu’elle nous reçoit. L’année dernière elle nous avait reçus et on avait eu gain de cause. Nous sortons de son cabinet édifiés », s’est satisfait Marcel Mbeke.

Rappelons que le paiement dont il est question concerne le reliquat au titre de l’année 2018-2019, et des arriérés de 2019-2020 non versés par l’Etat gabonais pour plusieurs raisons. La ministre des Affaires sociales Prisca Koho Nlend, quant à elle, se dit engagée à accélérer les paiements des arriérés et raccourcir les délais de paiement pour les prestations à venir. 

Laissez votre commentaire

Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance