Manganèse : Ali Bongo inaugure une nouvelle unité de production à Franceville

Ce lundi 8 mai 2017, Ali Bongo Ondimba, a procédé ce jour à l’inauguration de l’usine d’exploitation et de transformation de manganèse de la Nouvelle Gabon Mining SA (Noga Mining / NGM) – filiale de la firme indienne Coalsale Group – située à Biniomi à environ 15 kilomètres de Franceville dans la province du Haut-Ogooué.



«Avec cette nouvelle mine de manganèse, et d’abord avec la mise en exploitation de celles de Moanda et de Ndjolé, nous ambitionnons de devenir le premier exportateur mondial de manganèse.», a déclaré le chef de l’Etat.

Construite en 9 mois par des entreprises gabonaises, cette nouvelle unité, d’une capacité de production de 300 000 tonnes par an, a mobilisé plus de 61 milliards de nos francs pour sa construction. Depuis le 16 janvier 2017, date de lancement des activités de cette unité, ce sont au total 245 personnes dont 204 Gabonais majoritairement issus de la province altogovéenne qui ont aujourd’hui un emploi stable et durable, car comme l’a indiqué Ali Bongo Ondimba «il est important que nos compatriotes puissent ne pas être de simples spectateurs du développement de leur pays.».

Par ailleurs, l’Etat gabonais et les responsables de la Nouvelle Gabon Mining ont paraphé le Pacte des actionnaires. « Je salue ce partenariat public-privé car depuis quelques années, vous constatez que c’est la formule qui gagne. L’Etat en partenariat avec des investisseurs qui eux viennent de loin investir leurs ressources, donc à ces investisseurs nous devons apporter des projets de qualité, une main d’œuvre de qualité et une participation de qualité. Aujourd’hui vous constatez que c’est encore un exemple de partenariat public-privé avec des investisseurs indiens qui a bien fonctionné. », a conclu Ali Bongo Ondimba.

Laissez votre commentaire