Makokou: un agent de l’ANPN arrêté pour trafic d’ivoire

Porte de Makokou © D.R

Un employé de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Juste Ikoyizock, a été déféré devant le procureur de la République de Makokou le 21 novembre dernier. Il est accusé d’avoir tué un éléphant afin de revendre ses défenses, d’après nos confrères du quotidien L’Union, paru ce vendredi 30 novembre 2018.

Dans le cadre de la lutte contre le braconnage, la police de Makokou a, en collaboration avec l’ANPN, interpellé Juste Ikoyizock, Gabonais âgé de 33 ans et agent de ladite administration. Ce dernier est accusé d’avoir organisé en aire protégée, une partie de chasse au cours de laquelle un éléphant a été abattu avant d’être débarrassé de sa trompe et de ses défenses. C’est au moment où il s’apprêtait à vendre les trophées de l’animal qu’il sera arrêté par les Officiers de police judiciaire au quartier Zoatab de Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué Ivindo.

Au cours de son audition, Juste Ikoyizock a admis s’être rendu dans l’aire protégée muni d’un fusil de type calibre 12, dans le but de trouver du gibier pour l’organisation des funérailles de son père. « Une fois en pleine forêt, mon attention a été attirée par un énorme bruit. En m’approchant de plus près, j’ai aperçu trois éléphants se trouvant à une dizaine de mètres de moi », a expliqué le prévenu aux enquêteurs.

L’agent de l’ANPN a ensuite avoué avoir ouvert le feu sur le pachyderme, sectionné sa trompe, puis être revenu sur les lieux deux jours plus tard afin de récupérer les défenses de la bête. Malheureusement pour lui, il sera confondu grâce au dispositif de haute surveillance de  l’ANPN, et par un indic qui informera les Officiers de police judiciaire qu’une transaction d’ivoire allait avoir lieu au quartier Zoatab.

Pris en flagrant délit de trafic de trophées prélevés sur une espèce animale protégée, Juste Ikoyizock a été déféré devant le procureur de la République puis placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Makokou. Ce fait divers met encore une fois en lumière la lutte contre le braconnage dont s’est chargée l’ANPN, administration dont l’objectif est de protéger la faune et la flore de notre pays.

Laissez votre commentaire