mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Mairie de Libreville: près de 39 milliards de FCFA de masse salariale...

Mairie de Libreville: près de 39 milliards de FCFA de masse salariale en deux ans

Alors que de nombreux défis restent à relever dans la capitale gabonaise notamment en matière de satisfaction des besoins quotidiens des populations qui vont de l’urbanisme au traitement de l’insalubrité en passant par le manque d’activités culturelles pour les jeunes qui augmentent le niveau d’insécurité, la Mairie de Libreville ou du moins le cabinet du maire, semble s’autoriser tous les écarts, comme en témoigne son incroyable masse salariale. 

20,845 milliards de FCFA. C’est le montant prévisionnel alloué aux dépenses de personnel et des élus dans la commune de Libreville pour l’exercice 2020. Un montant en hausse de près de 17% à 2,997 milliards de FCFA. Incompréhensible que ce soit en ces temps de Covid-19 qui imposent à la fois rigueur et orthodoxie financière ou même en temps normal, ce montant souligne la voracité d’une administration qui peine pourtant à offrir à ses administrés un cadre de vie décent.

En effet, caniveaux et bassins versants encombrés voire complètement bouché, poubelles jonchant les rues et les nombreuses artères de la capitale (à l’image du tas d’immondices que l’on peut voir en plein coeur de l’hôpital régional de Melen), voies de circulation affaissées, lampadaires inexistants…à bien des égards, les populations de la commune de Libreville et même de l’ensemble des communes, vivent un calvaire quotidien. 

Un fait d’autant plus avéré depuis l’arrêt des activités de la société Averda, jadis chargée de la collecte et de la gestion d’ordures ménagères, qui suite à un différend à plusieurs milliards de FCFA avec les autorités gabonaises s’est résolu à jeter l’éponge, alors même que selon certaines sources, la capitale gabonaise produirait près de 600 tonnes de déchets quotidiens.

C’est donc dans ce contexte qui nécessite promptitude, rigueur et efficacité dans les actions en faveur des citoyens, que la mairie de Libreville offre à ses agents des rémunérations princières, puisque si l’on prend en compte la masse salariale de l’exercice 2019 fixée à 17,9 milliards de FCFA, ce sont près de 39 milliards de FCFA qui ont été décaissés pour entretenir le train de vie des élus.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt