mardi,4 octobre 2022
AccueilDerniers articlesMairie de Libreville: les syndicats dénoncent la dérive autoritaire de Christine Mba...

Mairie de Libreville: les syndicats dénoncent la dérive autoritaire de Christine Mba Ndutume

Ecouter cet article

S’achemine-t-on vers une montée de tension à la mairie de Libreville ? C’est du moins le sentiment qui ressort après l’assemblée générale du vendredi 5 août 2022 de 6 syndicats de cette institution qui ont menacé de rentrer en grève dans les tout prochains jours. Motif de cette colère des syndicalistes, le mépris dont ils seraient victimes de la part de l’autorité municipale Christine Mba Ndutume, laquelle est accusée de plusieurs dérives ne favorisant pas la cohésion sociale. 

En effet, au cours de cette assemblée générale les agents municipaux ont fustigé la discrimination dont ils font l’objet de la part de l’édile de l’institution notamment sur le non-respect du protocole d’accord entre l’administration municipale et les partenaires sociaux de la commune de Libreville. Le collectif dit avoir constaté avec regret que le maire, Christine Mba Ndutume, ainsi que son secrétaire général ont pris « malicieusement » un arrêté mettant fin aux fonctions de 28 cadres municipaux, brisant de fait leurs carrières.

Selon le collectif, plus de 70% des postes clés sont occupés par ces personnes extérieures dont les profils ne correspondraient pas aux postes qu’elles occupent. « Est-ce que nous sommes dans un pays sérieux ? Est-ce que nous sommes face à des dirigeants sérieux ? Nous ne sommes pas contre la mobilité des agents publics de l’Etat puisque c’est encadré par le 5ème chapitre de la loi 01/2005 » a fustigé Joe-Ferd Madouta, porte-parole du collectif et président du Syndicat libre des agents de la mairie (SYLAMEL).

Dans le même ordre d’idées, ils ont dénoncé le maintien de certains fonctionnaires dans des directions générales au détriment des agents municipaux, qui selon eux disposent pourtant de compétences. Ils en tiennent pour preuve le recrutement qui se ferait par affinité, notamment au niveau des codifications. Face à cela, à annoncé le collectif, le préavis de grève qui avait été suspendu sera remis à jour dès le mercredi 10 août afin que des solutions idoines soient apportées. Non sans appeler le président de la République, Ali Bongo Ondimba à intervenir avant le blocage total des services dans cette administration.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x