mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneMairie de Libreville: la cour des comptes saisie sur la gestion financière...

Mairie de Libreville: la cour des comptes saisie sur la gestion financière des exercices 2018 et 2019

Ecouter cet article

C’est par le biais d’une déclaration rendue publique ce vendredi 05 novembre 2021 que les conseillers municipaux de l’opposition au Conseil municipal de Libreville ont annoncé  l’introduction d’une requête auprès de la Cour des Comptes, afin qu’il soit procédé à un audit de la gestion financière des exercices 2018 et 2019 au sein de l’institution. Une saisine qui fait suite au constat de discordances de chiffres dans les documents transmis au conseil. 

Décidément la gestion financière au sein de la mairie de Libreville n’en a pas fini avec les scandales à répétition. Pour preuve au cours d’une sortie ce 05 novembre les conseillers municipaux de l’opposition en l’occurrence du Rassemblement pour la patrie et la modernité et de l’Union nationale ont tenu à interpeller l’opinion sur les anomalies relevées dans les comptes administratifs et de gestion des exercices 2018 et 2019. 

Selon Odette Jeannine Taty Koumba, porte-parole de circonstance lors de cette rencontre, des analyses comparées des documents relatifs aux comptes laissent entrevoir des contradictions entre ceux transmis par l’ancien maire Léandre Nzue et 1er adjoint au maire Serge William Akassaga Okinda, qui assurait l’intérim lors de l’incarcération du premier cité. Si  le résultat de gestion des comptes de l’année 2018 présente un solde négatif de -2 389 630 347 FCFA celui présenté par le 1er adjoint au maire  devient positif de 568.523.477 FCFA.

Même cas de figure pour l’exercice 2019 dont la gestion incombait à Léandre Nzue. « Dans les documents fournis aux conseillers municipaux par le Maire Léandre Nzue avant sa détention, l’année 2019 présente un résultat positif de 2.232.114 .877 francs. Pour le même exercice, ceux élaborés après son incarcération et adoptés  le 11 août 2021, présentent un résultat négatif de – 140.593.495 francs », relèvent les conseillers municipaux de l’opposition.  

Face à ces anomalies pour le moins criantes, Odette Jeanine Taty Koumba, Emmanuel Ntoutoume et Faustin Bilie Bi Essine ont introduit une requête auprès de la Cour des Comptes, afin qu’il soit procédé à un audit de la gestion financière des exercices 2018 et 2019 de la Mairie de la commune de Libreville.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop