lundi,20 septembre 2021
AccueilA La UneMairie de Libreville: Eugène Mba sur les traces de Léandre Nzue?

Mairie de Libreville: Eugène Mba sur les traces de Léandre Nzue?

Ecouter cet article

C’est la question qui taraude les esprits depuis la recrudescence de révélations touchant l’actuel maire de la commune de Libreville. En effet, depuis plusieurs semaines semaines ce dernier est éclaboussé par plusieurs dossiers allant d’une gestion pour le moins pittoresque de l’institution, en passant par des soupçons de détournements et des recrutements irréguliers. Des faits qui rappellent les agissements de son prédécesseur Léandre Nzue, actuellement détenu à la prison centrale de Libreville. 

Élu à la tête du Conseil municipal de Libreville le mardi 29 décembre 2020, Eugène Mba est depuis quelques semaines au centre de l’actualité. Une mise sous les projecteurs favorisée par des révélations sur la gestion peu orthodoxe de l’institution qu’il dirige depuis seulement 6 mois alors qu’il était présenté comme un administrateur chevronné capable de donner un nouveau souffle à l’Hôtel de ville. 

C’était sans compter semble-t-il sur les vieux démons qui hantent les couloirs de la mairie centrale de la capitale politique. Ce malgré l’organisation le 07 Mai dernier de la campagne de sensibilisation sur les mécanismes de lutte contre la corruption au sein des administrations publiques gabonaises. 

La première salve est venue après l’engagement signé par Eugène Mba portant sur l’octroie d’un marché de gré à gré d’un montant de 338 millions de FCFA au profit d’une entreprise de bâtiment et travaux publics dénommée Jeta Groupe. Un montant qui aurait été déboursé dans le cadre « des travaux de curage des caniveaux et des bassins versants non pris en compte par l’Etat », mais qui se serait fait en violation des dispositions du Décret numéro 00027/PR/MEPPDD du 17 janvier 2018 portant Code des marchés publics. 

C’est d’ailleurs après le tollé suscité par cette affaire qui laissait clairement entrevoir des soupçons de concussion, que le maire de la commune de Libreville a vite fait de procéder au lancement desdits travaux pour dit-il lutter contre les inondations à Libreville. 

Par ailleurs, comme si cela ne suffisait pas, l’autre affaire est venu du gouvernorat de l’Estuaire qui dans une décision datée du 18 mai 2021 adressée au maire de la commune de Libreville par le gouverneure Marie Françoise Dikoumba, a dénoncé les « recrutements incontrôlés et non réglementés » au sein des cabinets des élus et de l’administration municipale. Ainsi, l’un des griefs faits à Eugène Mba est la non-transmission de ces actes à la tutelle tel que prévu par la loi organique n° 001/2014 du 15 juin 2015 relative à la décentralisation en son article 55.

Une succession de faits qui n’a d’ailleurs pas manqué de susciter des réactions chez les proches de l’édile qui ont vite fait d’évoquer une cabale médiatique voire un complot fomenté pour déstabiliser ce dernier. Une ligne de défense qu’avait d’ailleurs emprunté son prédécesseur qui loge actuellement dans les geôles de la prison de Gros Bouquet, pour des faits quasi similaires.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop