jeudi,17 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneMairie de Libreville: Eugène Mba a-t-il payé le prix de l’insoumission?

Mairie de Libreville: Eugène Mba a-t-il payé le prix de l’insoumission?

C’est un coup de théâtre, à l’Hôtel de ville de Libreville, qui ne surprendra pas grand monde, tant la pression exercée sur le maire sortant était devenue intenable. Au moment où Eugène Mba jette le tablier, 6 mois après être entré en fonction, nous sommes en droit de nous demander si le poste de maire de Libreville ne traîne pas désormais une étrange malédiction. 

C’est la troisième fois en moins d’un an, si on tient compte de l’intérim de Serge Williams Akassaga, que le poste de Maire de Libreville va changer de titulaire. 

Vanté, au moment de son élection, comme étant un technocrate respectant l’orthodoxie financière et un homme reconnu pour sa droiture, Eugène Mba s’en va finalement sur fond d’« allégations légères et propos mensongers qui sont de nature à semer le trouble et la confusion », dixit le communiqué publié par les services qu’il dirigeait récemment.

La Mairie de Libreville, gravement gangrénée par une corruption endémique et une politisation excessive ; comme la majorité de nos administrations. Pour reprendre Le billet sarcastique de Serge Abslow, il est légitime de questionner notre réflexion dans ce sens. 

A l’instar de son illustre prédécesseur, Léandre Nzué, Eugène Mba semble s’inscrire dans une dangereuse loi des séries qui tend à s’établir à la Mairie de Libreville. L’ex-édile de la capitale s’est vu pousser vers la sortie pour des faits à peu près similaires à ceux ayant conduit son prédécesseur dans les geôles de la prison centrale de Libreville. Selon des informations savamment distillées et entretenues, une étrange affaire de gros sous (338 millions de FCFA) décaissés, pour les travaux d’assainissement de la capitale, qui n’auraient pas suivi la procédure légale. 

Le maire démissionnaire vient donc égrainer la longue liste des responsables politiques et administratifs épinglés ou soupçonnés de se sucrer sur le dos du contribuable librevillois qui, disons-le sans détour, en a ras-le-bol de s’acquitter des diverses taxes et autres impôts locaux pour des résultats inexistants. 

Eugène Mba a-t-il payé le prix de l’insoumission ? Pour de nombreux compatriotes, les derniers développements à la Mairie de Libreville s’apparentent à un acharnement contre un homme réputé courageux, brave et digne. 

Sommes-nous autorisés à envisager, comme certains l’affirment dans les cercles initiés, Eugène Mba comme étant la victime d’une cabale politique destinée à écarter tous les responsables politiques du PDG qui refusent de prêter allégeance à « la nouvelle équipe dirigeante » ? L’ancien aurait (nous insistons volontairement sur le conditionnel), selon certaines indiscrétions refusé de céder « aux pressions ». Lesquelles ? On n’en saura pas plus.

Néanmoins, les Gabonais sont las de toutes ces intrigues et combines politiciennes qui gangrènent les milieux du pouvoir et ne sont d’aucun apport ou valeur ajoutée dans leur qualité de vie au quotidien.

L’impression qu’un scénario malsain se joue hors des murs de l’Hôtel de ville. Il convient de mener une réflexion totale sur l’organisation, le fonctionnement et la gestion de la Mairie de Libreville, qui va peut-être connaître un quatrième responsable en moins d’un an. Entre case prison et démission, la Mairie de Libreville est en train d’écrire une des pages les plus déshonorantes de son histoire. On n’avait jamais vu ça ! Que se passe-t-il au sein de l’Hôtel de ville ?Les théories à ce sujet ne manquent pas. Mais, la plus persistante est celle d’une main extérieure, agissant en coulisse, qui définit les règles du jeu, place ses pions et s’assure du contrôle de l’institution.

Gregue Nguele, Editorialiste

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance